RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le marché du Pérou ouvert au boeuf canadien



Ottawa (Ontario), le 11 juin 2012 - Le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, et le ministre du Commerce international, Ed Fast, ont annoncé aujourd'hui que les producteurs de bœuf canadiens bénéficieront du rétablissement de l'accès au marché du Pérou. À compter d'aujourd'hui, l'accès au marché péruvien a été rétabli pour le bœuf canadien non désossé provenant d'animaux de moins de 30 mois, le bœuf désossé provenant d'animaux de tous les âges et les abats comestibles.
« Ce rétablissement de l'accès montre comment notre gouvernement collabore avec l'industrie pour permettre aux producteurs de bœuf canadiens de tirer leur revenu du marché et non de chèques dans la boîte aux lettres, a affirmé le ministre Ritz. Le gouvernement Harper continuera d'aider les agriculteurs et les transformateurs à trouver d'autres débouchés commerciaux en ouvrant, rouvrant et élargissant les marchés d'exportation à l'échelle internationale. »
C'est la première fois depuis 2003 que nous pouvons exporter du bœuf canadien vers cet important marché, qui a été fermé à cause de l'encéphalopathie spongiforme bovine. En 2011, les importations péruviennes de bœuf et de produits du bœuf de toute provenance se chiffraient à environ 49 millions de dollars. Bœuf Canada Inc. estime donc que ce marché pourrait offrir, chaque année, des débouchés de jusqu'à 2 millions de dollars aux producteurs de bœuf canadiens.
« La présente annonce est une excellente nouvelle pour les exportateurs canadiens de bœuf de classe mondiale et pour leur famille, a souligné le ministre Fast. Le Canada accueille favorablement la décision du Pérou. Depuis qu'est entré en vigueur notre accord de libre-échange avec ce pays en 2009, nos échanges commerciaux bilatéraux ont augmenté de plus de 50 p. 100. Or, l'annonce faite aujourd'hui montre clairement que l'augmentation du commerce est profitable pour les travailleurs et les entreprises du Canada. »
Le ministre Fast a été informé de la décision du Pérou durant sa visite dans ce pays le 11 avril dernier. Le 11 mai dernier, le Pérou a publié une résolution annonçant sa décision, et les détails ont maintenant été finalisés de sorte à permettre que reprenne le commerce immédiatement.
« En tant qu'ambassadeur de l'industrie, Bœuf Canada Inc. s'engage à travailler avec ses partenaires de l'industrie et du commerce international pour repérer les meilleures possibilités et les offrir aux exportateurs canadiens, a déclaré M. Rob Meijer, président de Bœuf Canada Inc. Nous y parviendrons en déployant des efforts stratégiques pour maximiser la valeur de leurs produits. Il est primordial de diversifier les débouchés commerciaux et de satisfaire à la demande des consommateurs internationaux de bœuf et de veau canadiens si nous voulons créer un milieu où les producteurs peuvent réussir. Nous nous réjouissons à la perspective de collaborer avec notre industrie et de tirer profit de ces débouchés. »
Plus tôt cette année, le ministre Ritz, de concert avec le ministre Fast, a annoncé la réouverture du marché péruvien aux bovins canadiens; un marché qui offrira au secteur des bovins du Canada des débouchés de plus de 2,5 millions de dollars en 2012 selon les estimations de Bœuf Canada et de la Canadian Livestock Genetics Association. L'annonce d'aujourd'hui mise sur cette réalisation et renforce un partenariat agricole déjà solide entre le Canada et le Pérou. Le Canada continue de collaborer étroitement avec l'industrie du bœuf et le Pérou pour rétablir l'accès du bœuf non désossé provenant de bovins âgés de plus de 30 mois, le seul dossier d'accès du bœuf canadien encore non réglé avec ce pays andin.
Le Canada et le Pérou jouissent d'un accord de libre-échange mutuellement bénéfique depuis 2009. En éliminant immédiatement les tarifs sur les abats de bœuf canadien et sur certaines coupes de bœuf désossé, cet accord donne aux producteurs de bœuf canadiens un avantage concurrentiel sur ce marché.
Au cours de la première année complète suivant l'entrée en vigueur de l'accord, les exportations agroalimentaires vers le Pérou ont augmenté de 42 % par rapport à 2008. Les céréales et les grains comptent parmi les plus importantes exportations du Canada vers ce pays. En 2011, les importations agricoles du Pérou en provenance du Canada atteignaient plus de 247 millions de dollars.
Source: Meagan Murdoch Directrice des communications Cabinet de l'honorable Gerry Ritz