RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Fermeture sauvage chez Levinoff/Colbex de Montréal et de St-Cyrille de Wendover



MONTRÉAL, le 5 juin 2012 /CNW Telbec/ - Monsieur Mario Maisonneuve, président du syndicat des travailleurs et travailleuses unis de l'alimentation et de commerce, section locale 1991-P dénonce avec véhémence la fermeture « sauvage » de l'employeur Levinoff/Colbex.
En effet, sans préavis, les 110 travailleurs de la salaison de Levinoff/Colbex de Montréal et les 170 travailleurs de l'abattoir Levinoff/Colbex de St-Cyrille de Wendover se sont vus refuser l'accès à leur usine respective.
De plus, les travailleurs n'ont pas été payés pour la dernière semaine travaillée ni reçu d'avis de mise à pied en plus de voir leur paie de vacances bloquée.
« Je déplore leur manque de transparence et je trouve inadmissible que tous les fonds soient gelés suite à la démission en bloc des membres du conseil d'administration »
Le président poursuit en disant que la section locale 1991-P mettra tout en œuvre afin de récupérer les montants dus aux travailleurs. De plus, le syndicat organisera très prochainement une manifestation afin de dénoncer ces actes. Le président termine en disant vouloir rencontrer le ministre de l'Agriculture, Pierre Corbeil, et le ministre du Développement économique de l'Innovation et de l'Exportation, Sam Hamad, afin de leur parler d'une relance de l'entreprise.
Source: Mario Maisonneuve Président Section locale 1991-P