RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Les éleveurs de porcs canadiens ont accès au marché de l'Ukraine



Ottawa (Ontario), le 31 mai 2012 - L'industrie porcine canadienne profitera de l'accès au marché de l'Ukraine, a annoncé aujourd'hui le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz. Le marché de l'Ukraine est maintenant rouvert aux porcs canadiens vivants et ouvert pour la première fois au matériel génétique porcin du Canada.
« Cette réussite témoigne de la détermination de notre gouvernement à ouvrir le plus grand nombre possible de marchés aux produits canadiens, a déclaré le ministre Ritz. Le gouvernement Harper continuera d'aider les producteurs à trouver de nouveaux et de meilleurs débouchés pour accroître leurs revenus, de façon à créer des emplois et à favoriser la croissance et la prospérité à long terme dans le secteur agricole. »
Pendant leur séjour à Paris pour la 80e session générale de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) la semaine dernière, des fonctionnaires canadiens et ukrainiens se sont réunis pour discuter des conditions d'exportation de nombreux produits. Le gouvernement Harper poursuivra sur cette lancée en continuant de collaborer étroitement avec les producteurs canadiens et le gouvernement de l'Ukraine pour maintenir, ouvrir et améliorer l'accès aux marchés des produits agroalimentaires. En 2011, le Canada a exporté plus de 22 millions de dollars de produits agroalimentaires vers l'Ukraine. En outre, le Canada et l'Ukraine négocient actuellement un accord de libre-échange.
L'Ukraine importe actuellement des porcs de race pour une valeur approximative de 4,5 millions de dollars. Même si le Canada exportait auparavant des porcs vivants vers l'Ukraine, les deux pays ont négocié un nouveau certificat d'exportation conforme aux exigences en matière d'importation récemment révisées de l'Ukraine. L'accès obtenu offrira aux exportateurs canadiens de porcs de race de qualité supérieure la possibilité de saisir une part du marché ukrainien.
Relations avec les médias Agriculture et Agroalimentaire Canada Meagan Murdoch