RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Développement durable de l'agriculture - Des arbres sont distribués aux producteurs agricoles



SAINTE-MARIE, QC, le 25 mai 2012 /CNW Telbec/ - Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) a distribué aujourd'hui, pour une huitième année consécutive, quelque 55 000 arbres aux agriculteurs de la région. Ceux-ci pourront ainsi aménager des bandes riveraines ou implanter des haies brise-vent et brise-odeurs, des mesures qui s'inscrivent dans une perspective de développement durable.
Offerts par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune, les arbres ont été répartis entre les clubs-conseils en agroenvironnement de la région et les agriculteurs désireux d'en planter. « Comme par les années passées, les acteurs du milieu agricole seront nombreux, dans les prochains jours, à transplanter les arbres distribués par la Direction régionale de la Chaudière-Appalaches. Ces gens font un geste d'une importance capitale : ils contribuent à l'amélioration des pratiques agroenvironnementales tout en appuyant le développement durable de la région, pour le bénéfice de toute la communauté. Nous sommes particulièrement fiers de soutenir le secteur agricole dans ce geste concret pour assurer la pérennité de notre milieu », a fait savoir Mme Renée Caron, directrice régionale de la Chaudière-Appalaches du MAPAQ.
Des arbres aux multiples fonctions
Ces milliers d'arbres joueront plus d'un rôle utile dans le milieu agricole en s'insérant dans des bandes riveraines ou en formant des haies. En effet, la bande riveraine, à savoir une ceinture de végétation en bordure des lacs et des cours d'eau, constitue une barrière antipollution, un rempart contre l'érosion, une protection contre le réchauffement de l'eau et un refuge pour la faune, sans oublier qu'elle constitue un élément clé de la beauté de nos paysages. Quant aux haies brise-vent et brise-odeurs, elles forment des rangées d'arbres qui permettent de réduire l'érosion des sols, de limiter la diffusion des odeurs et de favoriser l'économie d'énergie dans les bâtiments. Soulignons que depuis qu'elle a mise en œuvre cette initiative en 2003, la Direction régionale a offert environ 400 000 arbres, contribuant ainsi à la vitalité de la région de la Chaudière-Appalaches.