RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Accroissement des débouchés pour les producteurs de fèves de soja



Edmonton (Alberta), le 25 mai 2012 - Les producteurs laitiers pourront réduire leurs coûts et diminuer les effets de leurs exploitations sur l'environnement grâce à un nouvel investissement du gouvernement Harper. Le député James Rajotte (Edmonton-Leduc) a annoncé aujourd'hui, au nom du ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, le versement de plus de 133 000 $ à Alberta Milk pour soutenir une première étude importante visant à cerner des méthodes pour garder des rendements laitiers élevés tout en réduisant l'utilisation d'acides aminés dans les aliments pour animaux.
« Notre gouvernement est déterminé à aider les producteurs canadiens à parvenir au meilleur rendement possible grâce à l'innovation et à des améliorations à leur façon de nourrir et de soigner leurs bêtes, a déclaré le député Rajotte. Cette étude scientifique aidera l'industrie laitière à mieux comprendre le lien entre l'absorption de protéines par la vache et la production de lait et à maximiser les revenus des agriculteurs. » Réalisée par le Dairy Research and Technology Centre (Centre de technologie et de recherche laitières) de l'Université de l'Alberta, cette étude montrera comment la réduction de la quantité de certains acides aminés (l'élément constitutif de base des protéines) dans le régime des vaches laitières pourrait permettre aux producteurs d'optimiser la teneur en protéines dans les aliments ingérés par leurs bovins et réduire ainsi les coûts de l'alimentation du bétail et les répercussions environnementales sur leurs exploitations agricoles et leurs cours d'eau grâce à une diminution des surplus d'éléments nutritifs excrétés. L'absorption d'éléments nutritifs et les rendements laitiers seront mesurés durant l'étude de deux ans afin de permettre, par la suite, aux agriculteurs de trouver un juste équilibre entre l'absorption de protéines et les rendements laitiers.
« L'engagement financier du gouvernement fédéral et d'Alberta Milk ont permis d'aller de l'avant avec ce projet. Cet investissement conjoint représente un excellent rendement de l'investissement pour les producteurs laitiers de l'Alberta et fera progresser notre industrie, a déclaré M. Hennie Bos, président du conseil d'administration d'Alberta Milk. Nous sommes heureux de nous associer à l'Université de l'Alberta et à l'Université de Calgary dans la réalisation de ce projet. »
« Ce projet est un excellent exemple de l'importance des partenariats liés à la recherche et démontre comment les Canadiens peuvent tirer parti de telles collaborations, a déclaré M. Lorne Babiuk, vice-président à la recherche de l'Université de l'Alberta. L'Université de l'Alberta est fière de s'associer à Alberta Milk et à l'Université de Calgary pour ce projet qui pourrait avoir un impact considérable sur l'industrie laitière. »
Cet investissement provient du Gouvernement du Canada par l'entremise du Programme canadien d'adaptation agricole (PCAA). Le PCAA est une initiative quinquennale (2009-2014), dotée d'un budget de 163 millions de dollars, qui aide le secteur agricole canadien à s'adapter et à demeurer compétitif. En Alberta, le PCAA est administré par l'Agriculture and Food Council of Alberta (AFC).
Pour plus d'information sur le PCAA, veuillez consulter le www.agr.gc.ca/pcaa. Pour plus de renseignements sur l'AFC, veuillez consulter le www.agfoodcouncil.com
Meagan Murdoch Directrice des communications Cabinet de l'honorable Gerry Ritz