RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Neuville: Solidarité rurale joint sa voix aux municipalités et à l'UPA



Nicolet, le 29 mars 2012 – À la veille d’un grand rassemblement qui se tiendra à Neuville samedi, Solidarité rurale du Québec presse le gouvernement fédéral de respecter l’esprit des lois québécoises en matière d’aménagement du territoire. Pour l’organisation, le dossier des aérodromes est un exemple frappant de l’incohérence des actions que pose le gouvernement fédéral. La Coalition joint ainsi sa voix à celles de la Fédération Québécoise des Municipalités et de l’Union des producteurs agricoles dans le dossier de l’aérodrome de Neuville et réclame le respect de la volonté de la communauté et de la décision des instances locales.
« Le Québec s’est donné des lois qui permettent aux communautés d’aménager leur territoire et au gouvernement québécois de protéger son territoire agricole. Ces lois doivent être respectées par le gouvernement fédéral, » affirme madame Claire Bolduc, présidente de Solidarité rurale du Québec. « Que des promoteurs puissent imposer leur choix à toute une communauté au détriment du bien commun, c’est inacceptable. J’invite le ministre des Transports à agir sans tarder pour rétablir la situation. Aujourd’hui, c’est à Neuville que cela se passe, mais demain, cela pourrait être n’importe où au Canada. Dans ce dossier comme dans d’autres, on le constate, il est impératif que le gouvernement du Canada se donne une vision de sa ruralité. »
Source : Cynthia Rivard