RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Bœuf Canada Inc. se réjouit de l'accord de partenariat économique Canada-Japon



CALGARY, le 25 mars 2012 /CNW/ - Bœuf Canada Inc. accueille favorablement l'annonce du premier ministre Harper au sujet de l'accord de partenariat économique Canada-Japon, lequel constitue une amorce de négociations de libre-échange avec le Japon. Il s'agit d'une étape cruciale à l'obtention du plein accès au marché japonais pour le bœuf canadien. L'industrie canadienne du bœuf et du veau est reconnaissante envers le premier ministre Harper, le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz, le ministre du Commerce international Ed Fast, le ministre des Affaires étrangères John Baird ainsi que le gouvernement canadien pour leurs efforts soutenus en vue d'un élargissement de l'accès du marché pour le bœuf et le veau canadiens.
« Nous sommes extrêmement enthousiasmés par l'annonce faite par le premier ministre Harper et le premier ministre Yoshihiko Noda concernant un accord de partenariat économique Canada-Japon », a affirmé Brad Wildeman, président du conseil de Bœuf Canada Inc. « Les clients japonais bénéficieront d'un accès élargi à du bœuf canadien sécuritaire de qualité élevée, et les éleveurs de bétail canadiens et notre industrie du bœuf profiteront grandement des échanges commerciaux accrus avec le Japon. »
Les frontières du Japon ont été fermées au bœuf canadien après le recensement d'un premier cas d'ESB au Canada en mai 2003. En décembre 2005, le Japon a assoupli l'interdiction qu'il avait imposée au Canada, en autorisant l'importation de bœuf désossé et non désossé et d'abats provenant de bovins de moins de 21 mois. Les normes internationales ne recommandaient pas l'imposition de telles restrictions. Le 9 décembre 2011, le gouvernement du Canada a annoncé que le Japon passait en revue sa réglementation nationale et ses contrôles des importations visant le bœuf, ce qui, espérait-on, élargirait l'accès du bœuf canadien au marché japonais.
« L'annonce faite aujourd'hui au sujet d'un accord de partenariat économique Canada-Japon est une excellente nouvelle pour l'industrie canadienne du bœuf et du veau », s'est réjoui Rob Meijer, président de Bœuf Canada Inc. « Nous espérons que le Japon accordera éventuellement au bœuf canadien un plein accès au marché. Cela entraînerait une augmentation appréciable de la prime et du volume des exportations ». En 2010, la valeur des exportations de bœuf canadien vers le Japon s'établissait à 81,4 millions de dollars. Des projections modestes indiquent qu'un plein accès au marché pourrait dépasser 20 000 tonnes évaluées à 125 millions de dollars annuellement.
Dans le cadre de son engagement à développer des marchés pour les producteurs de bœuf et de veau canadiens, Bœuf Canada Inc. maintient une forte présence au Japon afin de conserver et de cultiver des relations avec les partenaires commerciaux clés du secteur canadien du bœuf et du veau.
« Le bœuf et le veau canadiens sont réputés à l'échelle internationale pour leur bonne qualité. Nous nous réjouissons à la perspective de continuer à répondre à la demande japonaise pour du bœuf et du veau canadiens de première qualité », a affirmé M. Meijer. « Nos partenaires au Japon reconnaissent la valeur que le bœuf canadien apporte à leur entreprise, et leurs clients raffolent de la qualité et du goût du bœuf canadien. »
Bœuf Canada Inc., organisation financée et administrée par les producteurs de bovins et responsable du développement du marché national et international du bœuf et du veau, a des bureaux au Canada, au Mexique, au Japon, à Hong Kong, en Chine, à Taïwan et en Corée du Sud.
Renseignements : Brad Wildeman Président du conseil Bœuf Canada Inc.