RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

ASRA: le remboursement du 25% fait plaisir à l'UPA



LONGUEUIL, QC, le 23 mars 2012 /CNW Telbec/ - L'Union des producteurs agricoles accueille très positivement l'annonce du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, M. Pierre Corbeil, et de La Financière agricole du Québec (FADQ), quant au plein remboursement, pour 2011-2012, de la mesure du 25 % rattachée au programme d'assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA) pour 2011-2012.
Pour le président de l'Union, M. Marcel Groleau, bon nombre de producteurs pousseront aujourd'hui un grand soupir de soulagement. « On ne peut que saluer cette annonce. Par la voix de son ministre, le gouvernement respecte son engagement envers les producteurs et productrices. La Financière, quant à elle, prend une excellente décision », a-t-il déclaré, tout en rappelant que les producteurs et leur Union ont toujours fait valoir que cette mesure était inefficace et inutile. Sitôt annoncée il y a près de trois ans, l'Union faisait en effet valoir que les mesures de resserrement auxquelles celle du 25 % s'ajoutait assuraient déjà l'équilibre budgétaire de la FADQ et exigeaient déjà des producteurs des efforts importants pour y faire face.
Par ailleurs, au-delà de l'annonce d'aujourd'hui, il n'en reste pas moins que la menace n'est pas encore définitivement écartée. Pour l'an prochain, en effet, La Financière entend toujours appliquer la mesure de façon partielle se réservant la possibilité, a-t-elle précisé, de retourner des sommes additionnelles si ses résultats financiers le permettaient. Or, tous les indicateurs confirment qu'à moins d'une catastrophe imprévisible, les surplus attendus pour l'année qui vient seront amplement suffisants pour justifier un retrait complet et immédiat de la mesure.
« Il ne faut pas oublier que bon nombre d'agriculteurs et leur entreprise ont dû accuser le coup très durement ces dernières années. C'est donc avec anticipation qu'ils vont attendre le remboursement annoncé, qui se matérialisera en avril et en mai, selon la FADQ », a ajouté M. Groleau, en précisant que les liquidités générées par le remboursement annoncé permettront surtout de récupérer sur le terrain perdu. Les mesures d'adaptation sont donc toujours impérieusement nécessaires si on souhaite assurer la pérennité des entreprises durement touchées et celle de notre agriculture, particulièrement en région.
Pour l'Union des producteurs agricoles, cette annonce permet finalement d'espérer une nouvelle ère de collaboration menant au retrait complet de la mesure du 25 %. La Financière a effectivement confirmé qu'elle procédera à une évaluation complète des mesures de redressement de l'ASRA, dont fait partie la mesure du 25 %, au cours de l'année 2012-2013.
Source :
Éliane Hamel
Directrice, Service des communications Union des producteurs agricoles