RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Rapport sur la qualité de la récolte de canola de 2011



WINNIPEG, le 15 mars 2012 /CNW/ - Avant de faire un achat important, vous cherchez à en savoir le plus possible au sujet de l'article en question. Les acheteurs de canola canadien en font tout autant. Pour appuyer leurs décisions d'achat, ils peuvent avoir recours au rapport annuel sur la qualité de la récolte publié par la Commission canadienne des grains. Le rapport sur la qualité de la récolte de canola de l'Ouest canadien de 2011 est maintenant disponible à l'adresse suivante : www.grainscanada.gc.ca.
« Le canola récolté en 2011 canola est de très bonne qualité. On a attribué le grade no 1 à 87,8 % des 1749 échantillons analysés », explique Véronique Barthet, gestionnaire du programme des Oléagineux au Laboratoire de recherches sur les grains de la Commission canadienne des grains.
Les chercheurs ont étudié les paramètres qualitatifs suivants :
•Teneur en huile
•Teneur en protéines
•Teneur en chlorophylle
•Teneur en glucosinolates
•Composition en acides gras
Les rapports sur la qualité des récoltes servent à commercialiser le canola canadien sur les marchés intérieurs et extérieurs. Les données qualitatives indiquent aux clients des marchés d'exportation quel sera le rendement du canola canadien dans la fabrication des divers produits finaux. Par exemple, le responsable d'une usine de trituration s'intéresserait à la teneur en huile du canola canadien. Une tonne de graines de canola ayant une teneur élevée en huile sera plus rentable qu'une tonne de canola ayant une faible teneur en huile, car le broyeur peut extraire davantage d'huile des graines ayant une teneur élevée en huile pour le même coût de transformation.
La Commission canadienne des grains est l'organisme fédéral chargé d'établir et de maintenir les normes de qualité visant les grains du Canada. Ses programmes permettent d'expédier des grains qui répondent régulièrement aux exigences des contrats en matière de qualité, de salubrité et de quantité. De plus, la Commission canadienne des grains réglemente l'industrie des grains pour protéger les droits des producteurs et assurer l'intégrité du commerce des grains.
Renseignements : Véronique Barthet
Gestionnaire de programme, Oléagineux Commission canadienne des grains