RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Des importateurs japonais participeront au SIAL-Montréal en mai



Québec, le 6 mars 2012 - Dans le cadre d'un point de presse en direct de Tokyo, aujourd'hui, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec et député d’Abitibi-Est, M. Pierre Corbeil, a confirmé qu’à son invitation dix importateurs japonais participeront au Salon international de l'alimentation SIAL-Montréal en mai prochain.
Rappelons que le ministre Corbeil participe actuellement à une mission économique au Japon, laquelle se poursuivra à compter du 8 mars en Chine.
Au Japon, monsieur Corbeil a eu des discussions avec l'Ambassadeur du Canada au Japon, auprès duquel il a fait valoir les préoccupations du Québec en regard des questions d'accès aux marchés japonais et d'harmonisation des normes japonaises et canadiennes touchant le secteur des produits biologiques ainsi que celles touchant le bouvillon de moins de 30 mois.
Le ministre a participé, aujourd’hui, à l’inauguration officielle du Foodex, la plus grande foire alimentaire d’Asie et troisième salon d’importance dans le monde. Il y a fait la visite des stands du Pavillon du Canada, où il a pu échanger avec les onze entreprises québécoises exposantes, toutes regroupées sous la bannière du Groupe Export Agroalimentaire Québec-Canada.
M. Corbeil s'est dit convaincu que la distinction, autant que la grande qualité des produits québécois avantagent le Québec dans ses efforts pour se tailler une place sur les marchés internationaux.
Le ministre a déclaré : « Les consommateurs japonais sont fort préoccupés par les questions de sécurité alimentaire. Du coup, ils montrent beaucoup d'intérêt à l'endroit des modes de production et de transformation alimentaire québécois. C'est pour moi l'occasion de promouvoir la distinction alimentaire du Québec, tant au plan de la salubrité des aliments, que celui du respect des normes environnementales strictes, de nos systèmes de traçabilité mondialement reconnus, sans oublier les qualités nutritives de nos produits et notre gastronomie sans pareille, héritage tant européen que nord-américain.»
Au Japon, le ministre Corbeil compte également à son agenda d'importantes rencontres avec les autorités gouvernementales. Il aura notamment un entretien avec le vice-ministre sénior japonais de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche et, en Chine, avec des représentants du ministère du Commerce.
« Je suis ici pour appuyer nos entreprises dans leurs efforts de pénétration des marchés internationaux et je les assure que le gouvernement du Québec continuera à les accompagner dans la mise en œuvre de projets novateurs, aptes à consolider, voire ouvrir, de nouveaux marchés pour le Québec », a-t-il déclaré.
Monsieur Corbeil est accompagné d'une délégation de représentants de l'industrie porcine québécoise. Il a profité de son passage aujourd'hui pour rencontrer un important groupe d'importateurs du secteur des viandes, dont les deux plus grandes sociétés de commerce nippones.
Rappelons que le Japon est la seconde destination des exportations bioalimentaires du Québec dans le monde après les États-Unis. Avec des ventes de 461 millions de dollars en 2010, le secteur agroalimentaire fournit plus de la moitié des exportations québécoises au Japon, le porc comptant pour 70 % de ces livraisons.
La Chine, un marché en croissance, constitue quant à elle la quatrième destination des exportations de produits du porc du Québec à l'international, après les États-Unis, le Japon et la Russie. Le porc frais et congelé constitue le premier produit exporté du Québec en Chine, avec des ventes se chiffrant à plus de 100 millions de dollars en 2011.
Source: Pascale Dumont-Bédard Attachée de presse Cabinet du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation