RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Du nouveau chez MEGADOME



par Annie Cloutier

La ferme Maroch de Saint-Éphrem a tenu une journée « portes ouvertes » le 3 février dernier lors du congrès des éleveurs de vaches Holstein du Québec, qui avait lieu à St-Georges, en Beauce. Les nombreux visiteurs ont pu y voir le plus grand bâtiment pour bétail à ventilation naturelle de MégaDome au Québec.
Ce bâtiment d’une dimension de 60 pieds de large par 240 pieds de long a été installé en octobre 2011 pour abriter les génisses et les vaches taries de la ferme Maroch, propriété de Suzanne, René et Gabriel Marois. Les caractéristiques du bâtiment ? Aucune trace d’humidité ni d’odeur lorsque nous entrons dans l’étable froide. L’air demeure sec. Une ouverture au faîte sur la longueur du bâtiment et d’autres ouvertures sur les côtés assurent une constante circulation de l’air. De plus, la structure de la toile fait en sorte que 30 % des rayons du soleil peuvent traverser la paroi pour réchauffer les bêtes en hiver. Ce qui constitue une bonne économie d’énergie.
La toile faite de polyéthylène durable et solide est aussi conçue pour résister aux intempéries de notre climat. « Garantie 15 ans, la toile a une durée de vie de quinze à vingt ans », mentionne Roger Chaput, directeur des ventes. Que dire du maintien de la température ? Des sondes sont installées dans le centre. Celles-ci sont reliées à un moteur qui permet de monter ou descendre les toiles sur le côté afin que la température choisie par les éleveurs demeure fixe. « Un bâtiment à ventilation naturelle pour le bétail constitue une économie de 25 % à 50 % comparativement à la construction des bâtiments traditionnels », ajoute Roger Chaput. Outre les élevages laitiers ou bovins, les bâtiments MegaDome peuvent servir pour les ovins, caprins ou encore pour les centres équestres qui ont besoin de manèges. La ferme Maroch possède un troupeau de 240 têtes sont 92 vaches sont en lactation.