RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

SIMAQ: une 18e édition très réussie !



par Annie Cloutier
Près de 20 000 visiteurs ( 19047 exactement ) ont visité le SIMAQ du 26 au 28 janvier dernier au Centre de foires de Québec. « C’est 1500 visiteurs de plus que l’année passée », mentionne François Comeau, le promoteur du salon. Celui-ci se dit ravi de l’ampleur qu’a pris l’évènement cette année. Avec le nouvel agrandissement du Centre de foires, cela a permis d’accueillir 425 kiosques de plus que l’an dernier pour un total de 1310 exposants. « Selon un sondage effectué auprès de 1000 personnes durant les trois jours, les visiteurs se disaient être très satisfaits de l’ensemble de l’évènement », a ajouté M. Comeau.




Les incontournables cette année ? Entre autres, le nouveau robot de traite MI One de la compagnie GEA Farm technologies a attiré plusieurs visiteurs. Son lancement était une première au Canada. Il y avait aussi les tracteurs Wille d’origine finlandaise qui faisaient leur apparition au Québec. Sans compter le nouveau tracteur de la série T8 de New Holland et le Fendt de la série 900.
Un autre incontournable était bien sûr les démonstrations de force du fameux Hugo Girard, au kiosque BMR, un des hommes les plus forts du monde. En tout, nous retrouvions, au SIMAQ, 270 tracteurs, plus de 250 kiosques de nouveautés et 3 plateformes de lancement de machinerie. Pour un total d’environ 125 millions de stocks. Selon le promoteur, encore 200 exposants attendent pour pouvoir présenter un kiosque au cours des prochaines années. « Dès l’an prochain, il y aurait une possibilité d’ajouter 100 kiosques de plus dans une surface inoccupée et située au deuxième étage du Centre de foires », mentionne-t-il.
Il y aura également un espace de 1800 stationnements supplémentaires puisqu’un parc appartenant à l’hippodrome sera converti en stationnement. De plus, une salle à manger de près de 700 places répartie sur deux étages verra le jour. Ce qui facilitera la restauration. En terminant, le SIMAQ sera de retour l’an prochain, mais cette fois, il est possible que l’édition 2013 ait lieu deux semaines plus tard qu’à l’habitude, c’est-à-dire la 2e fin de semaine de février. Cela reste à confirmer…