RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Qui tiendra le référendum sur l'agence de vente du blé?



(LVA) La Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ) a tenu une séance publique le 26 janvier 2012 à l'hôtel Holiday Inn de Longueuil, afin de déterminer si elle va tenir elle-même le référendum sur le maintien de l'agence de vente du blé destiné à l'alimentation humaine.
Cette demande de référendum origine de la dernière assemblée générale du plan conjoint des céréales alors que les producteurs ont adopté une résolution qui demande «un référendum tenu par la RMAAQ sur le maintien du service de mise en marché du blé auprès des producteurs qui ont produit du blé depuis sa mise en place».
Parmi les considérants qui apparaissent sur cette résolution, on retrouve le coût élevé d'opération du service, l'abandon de la production du blé par plusieurs et le mécontentement d'un nombre important de producteurs.
Ainsi, deux groupes se sont présentés devant la Régie en janvier dernier pour donner leur opinion sur la pertinence qu’elle tienne elle-même le référendum. Il y avait d'abord la Fédération des producteurs de cultures commerciales du Québec, dont le conseil d'administration est l'Office qui gère le plan conjoint. Il y avait également Les Céréaliers du Québec qui avait préparé un mémoire préconisant que le référendum soit tenu par la Régie.
Le procureur de la Fédération s'est vivement objecté au dépôt de ce mémoire, mais la Régie a finalement accepté de recevoir le document des Céréaliers du Québec.
À la demande de la Fédération, l'audience a été suspendue et remise à plus tard pour lui permettre à son tour de préparer un document écrit. La prochaine séance publique aura donc lieu les 28 et 29 février prochain.