RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

L'État appelé à être au coeur d'un contrat alimentaire entre agriculteurs et consommateurs



LONGUEUIL, QC, le 19 janv. 2012 /CNW Telbec/ - Les petits plats simples et savoureux que les Québécois et Québécoises se cuisinent quotidiennement sont faits d'aliments de base (viande, fruits, légumes, œufs, produits laitiers et céréaliers, etc.) et composent encore l'essentiel de leur alimentation. Les agriculteurs du Québec produisent ces aliments. Faisant écho à ce constat simple, notre Coalition appelle l'État à être au cœur d'un contrat national alimentaire d'interdépendance entre les agriculteurs (et autres opérateurs) et consommateurs, garantissant cette alimentation de base, saine et universelle, à même notre territoire et ses ressources, par l'encadrement du marché plutôt que par son couronnement. En mettant toute l'emphase sur la quête de distinction des produits comme le propose l'État dans son Livre vert, la Coalition pour la souveraineté alimentaire croit que celui-ci ne fera qu'exacerber l'alimentation et l'agriculture à deux ou trois vitesses déjà observables. Ce traitement marchand n'est pas à la hauteur des enjeux fondamentaux posés par l'alimentation et le développement régional.
La Coalition a présenté aujourd'hui ses principales recommandations devant la Commission sur l'agriculture, les pêcheries, l'énergie et les ressources naturelles (CAPERN). En somme, elle a demandé aux députés commissaires de faire en sorte que l'État revienne à des considérations plus légitimes de type « service public » (sécurité alimentaire, travail décent, traitement singulier pour les aliments sur le plan des politiques commerciales internationales), qu'il revienne en somme au « bon goût de la gouvernance », un concept déjà proposé aux parlementaires de l'Assemblée nationale par la Coalition depuis quelques mois.
La Coalition en a aussi profité pour déposer la « Lettre alimentaire citoyenne » envoyée par les citoyens en plus de 12 000 copies aux parlementaires. Elle reprend l'essentiel de la vision de la Coalition. On peut encore y souscrire à l'adresse suivante : http://www.nourrirnotremonde.org/ScriptorWeb/scripto.asp?resultat=395138
La Coalition pour la souveraineté alimentaire regroupe plus de 80 organisations du Québec et du Canada ainsi que des experts. Elle a été fondée en octobre 2008, un an après la tenue à Montréal du premier Rendez-vous québécois pour la souveraineté alimentaire, par les signataires de la Déclaration de Montréal intitulée « Pour un nouveau contrat social renouvelé sur la base de la souveraineté alimentaire ».
Renseignements : Source et information : Frédéric Paré, coordonnateur, Coalition pour la souveraineté alimentaire