RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

La Bourgeoise: vivre de la transformation alimentaire



Propriétaire d’Aliments La Bourgeoise inc., M. Martin Roy est à la barre de l’entreprise créée par sa mère. Cette dernière a longtemps chéri le rêve de mener ce projet avec lui, ce qui est devenu réalité en 2001. © Photo : Œil pour Œil

C’est la veille du jour de l’An, les conversations vont bon train et, autour de la table, les assiettes regorgent de hors-d’œuvre au fromage, dont de savoureuses fondues parmesan. Les convives l’ignorent peut-être, mais ces délices sont bel et bien produits ici, en Chaudière-Appalaches.

Pour beaucoup, le temps des Fêtes est synonyme de réjouissances, de réunions de famille et de bons repas. Pour M. Martin Roy, président-directeur général d’Aliments La Bourgeoise Inc., il s’agit aussi de la période la plus mouvementée de l’année. C’est à Lévis, dans le secteur de Saint-Nicolas, que son entreprise fabrique une vaste gamme de produits du fromage, incluant les populaires fondues parmesan, avant qu’ils soient distribués partout au Québec et en Ontario.


FAIRE SA MARQUE
Le domaine de la transformation alimentaire s’avère peu connu. Pourtant, il s’agit de l’une des industries qui dynamise le plus notre région. Au sein de ce secteur d’activités, Les Aliments La Bourgeoise inc., entreprise d’une trentaine d’employés, tire habilement son épingle du jeu dans un marché où les grands transformateurs du pays et de l’étranger se concurrencent.


Pour réussir ce tour de force, rien de doit être laissé au hasard, en particulier les normes de sécurité et d’hygiène. En ce sens, l’entreprise a été la quatrième au Québec à obtenir la certification FSSC 22000, une forme de garantie en matière de sécurité alimentaire. Grâce à cette certification, les nombreux produits de l’entreprise trouvent plus facilement leur place sur les tablettes des épiceries. Les fondues parmesan, les hors-d’œuvre aux épinards et les bouchées aux piments jalapeño se retrouvent ainsi partout au Québec, et même sur les marchés extérieurs. Voilà une excellente initiative pour cette entreprise en pleine croissance!


UNE HISTOIRE DE FAMILLE
Cette histoire, Martin nous la raconte simplement. « Un jour, j’étais dans les bras de ma mère et elle m’a dit ceci : « Mon petit Martin, un jour, on va avoir une entreprise ensemble ». De nombreuses années plus tard, en 1992, celle-ci fonde Les Aliments La Bourgeoise, une entreprise spécialisée dans la confection de fondues parmesan. Près de dix ans plus tard, en 2001, Martin Roy rejoint sa mère dans ce projet, comme cette dernière l’avait prévu alors qu’il n’était qu’un enfant. C’est en 2005 qu’il reprend officiellement le flambeau lorsque Mme Gisèle Roy prend sa retraite. Martin s’entoure alors d’une équipe chevronnée pour amener l’entreprise à la position enviable qu’elle occupe aujourd’hui.


Les Aliments La Bourgeoise s’avère un bel exemple de réussite dans le domaine de la transformation alimentaire. L’entreprise reçoit les ingrédients de base de ses produits fromagers et les assemble selon diverses recettes et mélanges afin de produire toute sa gamme de hors-d’œuvre. On y valorise également les produits locaux en utilisant des fromages produits au Québec, à l’exception du fromage parmesan. Voilà un atout que l’entreprise met en valeur avec la certification « Aliments du Québec », d’autant plus que la concurrence est rude dans le domaine des hors-d’œuvre.


UN MONDE AUX MULTIPLES DÉFIS
D’un nombre restreint, les clients de l’entreprise (des distributeurs) sont de relativement gros joueurs dans l’industrie. Afin d’élargir ses horizons de vente et de consolider sa position, M. Roy a donc ajouté de nouveaux clients à sa liste. Outre ce défi, Les Aliments La Bourgeoise doit conjuguer avec le caractère cyclique de sa principale production, les fondues parmesan, qui sont principalement consommées durant la période des Fêtes. Pour éviter les inconvénients liés à cette situation, l’entreprise a choisi de mettre en marché de nouveaux produits, dont certains qui sont spécialement conçus pour le barbecue, en période estivale. Ingénieux!


Passionné par son domaine d’activité, M. Roy reste positif malgré les embûches qui se présentent parfois : « En dépit des difficultés, c’est un domaine très intéressant. Il y a toujours moyen de s’améliorer, de trouver un nouveau créneau ». C’est d’ailleurs l’un des conseils qu’il donne aux nouveaux entrepreneurs : trouver un créneau peu utilisé, être imaginatif et garder l’esprit ouvert seraient les clés pour percer dans ce domaine. Au départ, la lourdeur administrative demande du courage, nous dit-il, mais avec de la débrouillardise, on peut surmonter ces embûches.


C’est d’un bon œil que le président d’Aliments La Bourgeoise inc. voit l’avenir : « C’est un marché porteur; les gens vont toujours manger! ». Cette touche d’humour nous rappelle toutefois l’importance de la transformation alimentaire et le dynamisme des entreprises de la région. Les Aliments La Bourgeoise Inc. en sont un bel exemple.


Pour de plus amples renseignements au sujet de l’entreprise ou des produits régionaux, vous pouvez visiter les sites Internet suivants :
http://www.labourgeoise.com/ http://www.taca.qc.ca/


Source : Plan de développement agroalimentaire régional (PDAR) 2010-2014.