RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Refus de la demande d'appel de Nadeau Maple Lodge: Westco se réjouit de la décision



SAINT-FRANÇOIS-DE-MADAWASKA, NB, le 22 déc. 2011 /CNW Telbec/ - Grâce à l'importante décision rendue aujourd'hui par la Cour Suprême du Canada refusant à Nadeau Maple Lodge le droit de porter en appel la décision rendue par la Cour d'appel fédérale le 2 juin dernier, Westco peut enfin célébrer la fin de la longue bataille juridique l'ayant opposée à l'entreprise d'abattage ontarienne. Cette dernière se verra donc dans l'obligation de déposer les armes et d'accepter la décision d'affaires de Westco d'abattre ses propres poulets vivants dans le cadre de son partenariat avec Olymel s.e.c, prise il y a bientôt quatre ans.
« Je suis content de constater que toutes les instances sont unanimes et donnent raison à Westco. Je me réjouis surtout de voir que la fin de cette guérilla judiciaire, entamée par Nadeau il y a trois ans, est enfin arrivée. Tous nos efforts se concentreront à présent sur la concrétisation de notre important projet d'abattoir à Clair et sur la création de nombreux emplois stables dans la région » a déclaré le président-directeur général de Westco, M. Thomas Soucy.
La construction de l'abattoir avance à bon train et respecte les échéanciers prévus. Selon les prévisions actuelles, les travailleurs qui seront embauchés débuteront leur emploi vers la fin de l'automne prochain. « Nous souhaitons par-dessus tout encourager l'économie locale de notre territoire, favoriser l'essor du secteur avicole de la province et permettre aux gens de la région d'obtenir des emplois de qualité » a ajouté M. Soucy.
Rappelons qu'au cours des quatre dernières années, Nadeau Maple Lodge a multiplié les recours judiciaires et quasi-judiciaires afin de mettre des bâtons dans les roues de Westco et empêcher cette dernière d'abattre ses propres poulets vivants et de construire son nouvel abattoir. Westco a toutefois été victorieuse sur toute la ligne, repoussant avec succès les attaques de Nadeau Maple Lodge. Mentionnons notamment :
•les procédures intentées par Nadeau Maple Lodge devant le Tribunal de la concurrence qui a donné raison à Westco. Cette décision a successivement été confirmée par la Cour d'appel fédérale le 2 juin 2011 et la Cour Suprême du Canada a refusé de revoir cette décision ce matin;
•la plainte déposée par Nadeau Maple Lodge devant Les éleveurs de poulets du Nouveau-Brunswick (EPNB) qui a, elle aussi, été rejetée le 14 avril 2008. Cette décision a d'ailleurs été confirmée en appel par la Commission des produits de ferme du Nouveau-Brunswick le 10 septembre 2008 et par la Cour d'appel du Nouveau-Brunswick le 20 août 2009; et
•l'ordonnance émise par le ministre de l'Agriculture de l'ancien gouvernement libéral du Nouveau-Brunswick qui ordonnait à Westco de faire abattre ses poulets vivants par l'abattoir de Nadeau Maple Lodge. Cette ordonnance a été invalidée par la Cour du banc de la Reine du Nouveau-Brunswick le 17 juin 2010. À propos de Westco
Groupe Westco Inc. est une société néo-brunswickoise dont le siège social est situé à Saint-François-de-Madawaska. Issue de la vision commune d'expansion de plusieurs producteurs avicoles, l'entreprise est devenue un exemple de réussite et de rentabilité. Westco possède ses propres couvoirs, fermes de reproduction et compagnies de transport en plus d'être l'une des plus importantes organisations de production avicole au Canada. Très engagée socialement, l'entreprise parraine plusieurs programmes sociaux et contribue à des levées de fonds dans la communauté.
À propos d'Olymel s.e.c.
Olymel s.e.c. est au Canada un chef de file dans le domaine de l'abattage, de la transformation et de la distribution des viandes de porc et de volaille, avec des installations au Québec, en Ontario et en Alberta. L'entreprise emploie près de 10 000 personnes et exporte près de la moitié de ses ventes, principalement aux États-Unis, au Japon et en Australie, ainsi que dans une soixantaine d'autres pays. Son chiffre d'affaires est de l'ordre de plus 2 milliards de dollars cette année, avec une capacité d'abattage et de transformation de 160 000 porcs et 1,7 millions de volailles par semaine. L'entreprise commercialise ses produits principalement sous les marques Olymel, Lafleur et Flamingo.
Source: Richard Vigneault