RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Quand un accident survient à la ferme, tirez-en des leçons



par Theresa Whalen Consultante en sécurité à la ferme de la Fédération canadienne de l’agriculture
L’exploitation d’une ferme ou d’un ranch peut être une occupation dangereuse. D’où l’importance de prendre le temps de recenser et d’analyser chaque incident de sécurité afin d’en tirer des enseignements – qui vous aideront à empêcher que le même problème se pose à nouveau.
Selon le programme Surveillance des blessures dans le secteur agricole au Canada, les accidents liés à l’activité agricole causent en moyenne 115 décès et au moins 1 500 hospitalisations chaque année. En 2006, selon Statistique Canada, 13 801 exploitations agricoles au Canada ont déclaré au moins un accident avec blessures ayant nécessité un traitement médical ou un arrêt de travail.
Pour aider les producteurs à établir un processus de recensement et d’analyse des incidents, l’Association canadienne de sécurité agricole (ACSA) a mis au point un nouvel outil appelé Plan de SécuriFerme Canada. Le Plan de SécuriFerme Canada appuie le thème de la campagne canadienne sur la sécurité à la ferme « La prévention à la ferme : je m’y engage! », qui s’échelonne sur trois ans. En 2010, la campagne a mis l’accent sur la planification avec des tournées d’inspection et des plans de sécurité. Cette année, la campagne est axée sur l’exploitation agricole et se concentre sur la mise en œuvre de la planification, la documentation et la formation. En 2012, l’accent sera placé sur la sécurité, et notamment sur l’évaluation, l’amélioration et la mise au point de systèmes de sécurité. Le Plan de SécuriFerme Canada de base peut être téléchargé sans frais à partir du site www.jemengage.ca .
« Il faut considérer les accidents évités de justesse comme des mises en garde gratuites, de dire le président de la Fédération canadienne de l’agriculture, Ron Bonnett. Vous devez comprendre ce qui est arrivé, en tirer des leçons et prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter que la chose se reproduise. »
La principale fonction de l’enquête sur l’incident de sécurité à la ferme est de déterminer la cause fondamentale de l’incident. Pour bien cerner le problème, vous devez découvrir ce qui s’est passé immédiatement avant l’incident; ce qui a contribué à l’incident, par exemple des gestes ou des conditions non sécuritaires, un entretien déficient, la formation de l’opérateur ou des facteurs externes (conditions météorologiques, distraction, stress, etc.); et quelles sont les causes fondamentales qui ouvrent la porte à des incidents, par exemple les politiques, procédures, mesures d’entretien ou attitudes inadéquates concernant la sécurité. Envisagez tous les facteurs qui peuvent avoir une incidence sur la sécurité.
Parlez à tous les acteurs ou témoins de l’incident. Notez leurs réponses aux six questions suivantes :
• Qui était impliqué?
• Où l’incident s’est-il produit?
• Quand s’est-il produit?
• Quelles ont été ses causes immédiates?
• Quelle est la cause fondamentale de l’incident?
• Comment faire pour éviter qu’un incident semblable se reproduise?
Un résumé de l’information recueillie devait être soumis aux travailleurs impliqués dans l’incident pour qu’ils en confirment l’exactitude et y apposent leur signature. Un exemplaire du rapport doit être offert aux travailleurs concernés. Vous devez conserver l’original dans vos dossiers pendant au moins trois ans, en prenant soin de protéger la confidentialité des renseignements qu’il contient.
La dernière étape du processus de recensement et d’analyse d’un incident de sécurité à la ferme – et la plus importante – consiste à corriger la situation qui a causé l’incident. Il se peut donc que vous ayez à modifier les procédures, les installations, l’équipement ou le niveau de formation requis pour l’accomplissement des tâches, afin de réduire le risque qu’un incident du même genre arrive encore.