RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Faire connaître aux visiteurs leurs responsabilités en matière de sécurité à la ferme



par Theresa Whalen
Consultante en sécurité à la ferme de la Fédération canadienne de l’agriculture
À titre de propriétaire ou d’exploitant d’une ferme, vous êtes responsable de la santé et de la sécurité de toutes les personnes qui y mettent les pieds, qu’il s’agisse de travailleurs, de fournisseurs, de sous-traitants, d’amis de vos enfants ou d’un étranger qui demande son chemin. Assumez cette responsabilité en rédigeant un plan de sécurité à la ferme, que tout le monde peut comprendre et suivre.
Pour que cette bonne idée devienne réalité, consultez le Plan de SécuriFerme Canada, un nouvel outil de gestion agricole créé par l’Association canadienne de sécurité agricole (ACSA).
Le Plan de SécuriFerme Canada appuie le thème de la campagne canadienne sur la sécurité à la ferme « La prévention à la ferme : je m’y engage! », qui s’échelonne sur trois ans. En 2010, la campagne a mis l’accent sur la planification avec des tournées d’inspection et des plans de sécurité. Cette année, la campagne est axée sur l’exploitation agricole et se concentre sur la mise en œuvre de la planification, la documentation et la formation. En 2012, l’accent sera placé sur la sécurité, et notamment sur l’évaluation, l’amélioration et la mise au point de systèmes de sécurité. Vous pouvez télécharger le Plan de SécuriFerme Canada à www.jemengage.ca.
« Les producteurs ont de nombreuses responsabilités qui exigent de nombreuses compétences et il est évident que ce ne sont pas tous les producteurs qui se sentent à l’aise pour rédiger un plan de sécurité à la ferme, de dire Marcel Hacault, directeur général de l’ACSA. Nous voulions rendre l’élaboration d’un plan de sécurité à la ferme aussi simple que possible, c’est pourquoi nous avons créé le Plan de SécuriFerme Canada, qui peut facilement être adapté à chaque exploitation. La rédaction du plan n’est toutefois qu’une partie de l’équation car il faut également mettre le plan en pratique chaque jour. »
Selon M. Hacault, il est particulièrement important de s’assurer que les visiteurs qui ne travaillent pas en agriculture connaissent les règles et les pratiques de sécurité de votre ferme. Voici une liste de choses que vous pouvez faire à cet égard.
• Établissez des règles claires pour les visites et affichez-les à un endroit bien en vue.
• Dès que des visiteurs arrivent dans votre ferme, expliquez-leur où ils peuvent et ne peuvent pas aller et indiquez-leur les dangers qu’ils doivent éviter, surtout en ce qui concerne les enfants et les animaux de compagnie.
• Assurez-vous que les enfants sont supervisés en tout temps.
• Indiquez clairement la tenue sécuritaire pour des activités à la ferme : chaussures au lieu de sandales, pantalon (selon l’activité), pas de manches amples, pas de vêtements effilochés, pas de lacets dénoués. Fournissez de l’eau, un insectifuge et une lotion écran solaire, s’il y a lieu.
• Montrez aux visiteurs les endroits où se trouvent les extincteurs d’incendie, la trousse de premiers soins, la douche oculaire automatique et tout autre matériel d’urgence.
• Montrez aux visiteurs où se trouvent les téléphones et affichez l’adresse de votre ferme ainsi que l’itinéraire pour s’y rendre à côté de chaque téléphone; affichez également les numéros de téléphone importants en cas d’urgence.
• Indiquez aux visiteurs l’emplacement des toilettes et des postes de lavage des mains.
• Placez des écriteaux prévenant des dangers aux endroits où ils se trouvent et aux alentours.
• Affichez le nom des gaz que vous entreposez dans votre ferme et placez des écriteaux interdisant de fumer sur les lieux d’entreposage de bouteilles à gaz comprimé.
• Installez un tableau d’affichage destiné aux consignes de sécurité à un endroit central et affichez-y des rappels saisonniers.
« Un peu de planification réfléchie peut éviter de gros accidents, conclut M. Hacault. En appliquant ces mesures simples, vous pouvez faire de votre ferme un lieu plus sûr pour travailler, vivre et jouer. »