RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le ministre de l'Agriculture appuie les marchés publiques



Québec, le 6 octobre 2011. – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec et député d’Abitibi-Est, M. Pierre Corbeil, a annoncé l’attribution d’une aide financière de 40 000 dollars à l’Association des marchés publics du Québec (AMPQ).
Le soutien financier est consenti en vertu du Programme d’appui au développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire en région du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) et il permettra d’assurer le fonctionnement de l’Association pour l’année financière 2011-2012. « Je suis heureux d’appuyer l’Association des marchés publics du Québec qui, d’année en année, ne ménage pas ses efforts pour faire connaître aux gens, dans toutes les régions, la diversité et la qualité des aliments du Québec. Les consommateurs québécois sont de plus en plus sensibilisés à l’achat d’aliments produits et préparés ici et les marchés publics contribuent grandement à leur "donner le goût du Québec" », a souligné M. Pierre Corbeil.
L’intérêt grandissant des consommateurs pour les produits alimentaires québécois se confirme également par la croissance rapide des marchés publics qui apparaissent au rythme de huit à dix chaque année. On dénombre actuellement 72 marchés membres de l’AMPQ. L’ambiance qui règne dans ces lieux favorise la proximité avec les agriculteurs, les petits transformateurs et les artisans; non seulement les visiteurs et les clients ont la possibilité de découvrir des produits régionaux et d’en connaître la provenance, mais ils sont aussi à même d’en apprendre davantage sur le savoir-faire de nos entreprises bioalimentaires.
« Pour les consommateurs, les marchés publics s’avèrent une référence en matière d’alimentation quant à l’approvisionnement en aliments du Québec. On peut y faire "toujours le bon choix" en privilégiant les produits du Québec. De plus, la dynamique qui anime ces établissements coïncide avec les stratégies et les objectifs décrits dans le livre vert pour une politique bioalimentaire que j’ai dévoilé récemment », a fait savoir le ministre Corbeil.
Les marchés publics s’inscrivent dans un mouvement de développement local et régional. Ils constituent un excellent débouché pour les agriculteurs de même que pour les petits transformateurs, qui peuvent y vendre leurs produits avec une marge bénéficiaire plus élevée, étant donné l’absence d’intermédiaire. Ils favorisent également la revitalisation et l’attractivité des petites localités comme des quartiers centraux des villes. L’engouement des consommateurs, les efforts des municipalités de même que le soutien financier provenant du programme Diversification et commercialisation en circuit court en région, lancé par le MAPAQ au printemps 2009, ont certainement contribué à leur essor. Mentionnons que, de 2009 à 2011, ce dernier programme a permis de soutenir plus de 40 marchés publics; l’aide financière totale accordée s’est élevée à 485 000 dollars, pour des projets représentant des investissements de près de 4,5 millions de dollars.
Pour en savoir davantage sur les programmes du MAPAQ, on peut visiter le site Internet du Ministère au http://www.mapaq.gouv.qc.ca/Fr/md/Programmes/. En outre, pour avoir plus d’information concernant l’AMPQ et les activités de la Semaine québécoise des marchés publics, on consultera le site Internet de l’Association au www.ampq.ca.
Source: Hélène Sauvageau