RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Rendez-vous des papilles de Saint-Hyacinthe



SAINT-HYACINTHE, QC, le 23 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec et député d'Abitibi-Est, M. Pierre Corbeil, et la ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de la Montérégie et députée de Laporte, Mme Nicole Ménard, invitent la population à participer au Rendez-vous des papilles qui se tiendra du 23 au 25 septembre 2011 en Montérégie. Depuis sa création en 2003, cette rencontre populaire met en avant la saine alimentation, l'agriculture de proximité de même que l'achat et les produits locaux.
En établissant un partenariat avec les organisateurs de ce rendez-vous gastronomique, le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) montre clairement son appui à l'essor du secteur bioalimentaire. « Cette activité, qui réunit les consommateurs et les différents acteurs du monde bioalimentaire, met à l'honneur la gastronomie régionale. Tout en prenant soin d'être accessible aux familles, le Rendez-vous des papilles revêt une dimension éducative sans jamais abandonner son caractère festif », a mentionné le ministre Corbeil de passage pour l'occasion.
Le président d'honneur du Rendez-vous des papilles, et journaliste spécialiste de l'agroalimentaire, M. Lionel Levac, invite pour sa part les gens à venir partager avec lui ses découvertes et gourmandises. « La Montérégie est riche de son agriculture, de ses terroirs et du travail de celles et de ceux qui cultivent, préparent et offrent les produits issus des sols ou des élevages de cette grande région. Souvent je m`y promène et j'y rencontre des producteurs, des artisans, des transformateurs ou des chefs. Toujours j`y fais des découvertes! », a souligné M. Levac.
La population est donc invitée à venir rencontrer les agriculteurs et les marchands afin qu'elle puisse associer aux produits qu'elle consomme des visages, une histoire et un savoir-faire. Soulignons en outre la participation des 11 restaurateurs qui collaborent à l'activité en proposant des mets préparés à l'aide des produits de la Montérégie. « En choisissant de cuisiner avec des produits du Québec, les chefs encouragent les entreprises agricoles et agroalimentaires de la région. Ils contribuent à la vitalité de ce secteur d'activité en investissant dans l'économie régionale et en soutenant la création et le maintien d'emplois », a indiqué la ministre responsable de la Montérégie, Mme Nicole Ménard.
Rappelons que, depuis 2008, le gouvernement du Québec, de concert avec l'ensemble de l'industrie bioalimentaire, s'emploie à la promotion des aliments québécois. Avec la campagne « Aliments du Québec : toujours le bon choix! » lancée récemment, le MAPAQ souhaite inciter les consommateurs à choisir les produits d'ici, convaincre les entreprises d'adhérer à cette image de marque toute québécoise et persuader les détaillants, hôteliers, restaurateurs et responsables des établissements publics de mettre en vedette sur leurs tablettes ou dans leurs menus les aliments du Québec. Il va sans dire que cette activité qui « donne le goût du Québec » cadre également avec l'esprit du livre vert pour une politique bioalimentaire dévoilé en juin dernier.
Notons que la Montérégie compte plus de 7000 entreprises agricoles qui se consacrent à diverses cultures et productions : bovins, haricots secs, porcs, fines herbes, brocolis, chèvres, courges, légumes asiatiques, œufs biologiques, fraises, poires et canards de Pékin, pour n'en nommer que quelques-unes. Environ 450 entreprises de transformation alimentaire sont aussi situées sur son territoire. Elles sont principalement spécialisées dans la transformation des viandes, des produits laitiers, des fruits et des légumes, ainsi que dans les domaines de la boulangerie et de la confiserie.
Source: Hélène Sauvageau