RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

La Coalition SOS-Pronovost en commission parlementaire



La Coalition SOS-Pronovost a finalement comparu hier, à 13h30, devant la Commission parlementaire de l'agriculture sur le Livre vert pour une politique agricole.
J'étais accompagné de Charles Tanguay, de l'Union des consommateurs, et de Jacques Legros, de la ferme Au goût d'autrefois (Ile-d'Orléans), horticulteur et éleveur d'oies, canards et autres oiseaux, qui a témoigné du harcellement que son entreprise subit de la part du MAPAQ et de la CPTAQ, laquelle exige notamment la fermeture de sa table champêtre sous prétexte que c'est une activité non-agricole et donc non admissible en zone agricole.
Nous avons obtenu une excellente écoute de la part du ministre et des députés des deux côtés de la chambre qui semblent avoir bien compris que l'offre d'aliments personnalisés du Québec ne pourra se développer si on ne change pas les lois qui régissent le mode de financement des producteurs, surtout les producteurs indépendants, de proximité et de créneau, les structures actuelles de mise en marché, la gestion du zonage agricole, les normes d'hygiène et de commercialisation des produits, et, à la clé de tout le système, le monopole d'accrédiation syndicale.
Même si la consultation ne permettra sans doute pas que des modifications législatives soient proposées et adoptées avant les prochaines élections (ce qui était visiblement l'objectif du gouvernement, et on ne s'est pas privé de le lui rappeler), la commission, et notre passage en particulier, aura eu l'avantage de saisir clairement les législateurs du dossier et de l'urgence de modifier les lois concernées si on veut s'attaquer aux vraies causes de la crise actuelle de milliers de producteurs.
Vous pouvez lire, voir et entendre notre présentation et les échanges avec les membres de la commission sur le site du Gouvernement (travaux des commissions parlementaires).
Roméo Bouchard coordonnateur pour la Coalition SOS-Pronovost