RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Entente de collaboration afin de soutenir le développement de l'agriculture au Québec



QUÉBEC, le 22 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Le Réseau des SADC (Sociétés d'aide au développement des collectivités) et CAE (Centre d'aide aux entreprises) et l'Ordre des agronomes du Québec signent une entente de collaboration pour les deux prochaines années. Le but de l'entente : jeter les bases d'une collaboration plus étroite entre les deux organismes en matière d'actes relatifs au financement agricole et à la prestation de services professionnels auprès des producteurs. Au final, c'est de permettre aux entreprises agricoles un meilleur accès aux ressources pouvant les accompagner afin d'assurer leur croissance et leur compétitivité dont il est question.
La première action découlant de cette entente sera la mise sur pied d'un comité de liaison qui fournira aux membres du Réseau de l'information précise sur les actes réservés aux agronomes dans le domaine du financement agricole et, en parallèle, documentera toute problématique relative à l'application et à l'interprétation de la Loi sur les agronomes dans ce même domaine.
Selon le président du Réseau des SADC et CAE, monsieur Pierre Marois, « cette entente est une très bonne nouvelle, les SADC et CAE financent et accompagnent plusieurs entreprises dans ce secteur. De son côté l'Ordre, par l'encadrement et la connaissance de la pratique de ses membres est très au fait des réalités vécues par les producteurs de même que les agronomes qui travaillent avec eux. Unir nos forces ne peut qu'améliorer et faciliter l'aide accordée à ces entreprises qui en ont grandement besoin. »
Pour sa part, le président de l'Ordre des agronomes du Québec, monsieur René Mongeau,agr., ajoute que « les agronomes et les professionnels des SADC et CAE font tous les deux le même constat quant au besoin d'accompagnement des entreprises agricoles pour leur développement, par la prestation de services professionnels de toute nature. Cependant, une bonne compréhension du rôle que peut jouer un agronome dans cet accompagnement, incluant son apport dans les dossiers des SADC, représente un élément essentiel à un meilleur accompagnement. En unissant nos forces, nous serons en mesure de concrètement identifier des solutions permettant le maintien d'une agriculture prospère dans l'ensemble des régions du Québec. »
L'entente permettra une collaboration plus étroite sur le plan de la prestation de services professionnels offerts. Aussi, de la formation sur le travail agronomique et le financement d'entreprises sera donné aux membres du Réseau des SADC et CAE. De plus, des démarches auprès des divers paliers de gouvernement, afin d'améliorer l'accès aux ressources professionnelles en agronomie et le financement de cette expertise au Québec, seront entreprises.
À propos du Réseau des SADC et CAE Depuis 30 ans, le Réseau des SADC et CAE, qui regroupe 57 SADC et 10 CAE, ainsi que 400 professionnels et 1350 bénévoles, travaille au développement économique des régions du Québec. www.reseau-sadc.qc.ca
À propos l'Ordre des agronomes du Québec Rappelons que l'OAQ à pour mission la protection du public par l'entremise de l'encadrement de la pratique professionnelle des agronomes. Il regroupe plus de 3 300 agronomes œuvrant dans tous les secteurs de l'agriculture et de l'agroalimentaire au Québec.
Renseignements: Christine Pilote