RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le député néo-démocrate François Lapointe cherche le ministre de l'agriculture




Le député du comté de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, François Lapointe, a pris les grands moyens pour attirer l'attention du ministre d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, M. Gerry- Ritz. Le député Lapointe a fait publier une annonce dans un journal édité à North Battleford, municipalité où se trouve le bureau de comté du ministre.
L'annonce, publiée dans le Battlefords News-Optimist du mercredi 14 septembre, invite les résidants de Battleford à faire savoir à leur député que celui de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup cherche à lui parler de la crise porcine qui sévit dans son comté.
Le 28 juillet dernier, François Lapointe faisait parvenir une télécopie et une lettre à M. Ritz pour lui suggérer une conversation urgente sur les problèmes que vivent les fermes porcines indépendantes. À chaque jour, la faillite menace ces producteurs. À certains égards, le ministère que dirige M. Ritz peut modifier son approche intransigeante lors de l'analyse des propositions de concordats. Cette ouverture permettrait à certains producteurs de réorienter leurs activités agricoles avec l'aide d'un programme provincial dédié à cette fin. Mais pour avoir accès à ce programme provincial, les producteurs doivent être solvables. Or, la décision du ministère de M. Ritz, de provoquer les faillites pour récupérer les sommes versées au titre des paiements anticipés, empêche (dans certains cas) l'accès au programme provincial.
Le député Lapointe a procédé par voie d'annonce publicitaire, puisque le ministre Ritz a laissé sans réponse sa télécopie du 28 juillet et celle du 8 septembre. Le député de Montmagny-L'Islet- Kamouraska-Rivière-du-Loup n'a reçu aucune réponse, même pas un accusé de réception. Il note que cette forme de manque de respect à l'endroit des électeurs est partagée par les membres du cabinet Harper. Les lettres, courriels et télécopies expédiés à divers ministres, pour plusieurs dossiers, restent tout simplement sans réponse. Comme s'il n'y avait pas de gouvernement pour un député de l'opposition.
Le député Lapointe tient à rappeler aux ministres conservateurs que les citoyens canadiens sont tous égaux devant la loi. Les électeurs qui ont appuyé un parti autre que celui du premier ministre, sont toujours citoyens du même pays. « Le refus de répondre aux problèmes des citoyens que nous représentons est: soit le fait d'une désorganisation troublante de la direction des ministères fédéraux; soit une forme de mépris partisan qui n'honore personne. » de déclarer François Lapointe.
Sur le fond du problème, soit: les difficultés financières des fermes porcines, Lapointe réitère sa demande de rencontre au ministre Ritz. Il a l'intention de maintenir la pression sur son collègue jusqu'à ce qu'il accepte les devoirs de sa charge, c'est à dire: se préoccuper du sort des agriculteurs sans prendre en compte leur lieu de résidence au Canada.
Informations: Gaétan Nadeau