RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le président de l'UPA rencontre le président d'Haïti



PORT-AU-PRINCE, Haïti, le 11 août 2011 /CNW Telbec/ - Le Président d'Haïti, nouvellement élu, a fait de l'agriculture une de ses priorités, convaincu qu'elle est une des clés permettant un véritable développement durable du pays. Il devenait donc tout à fait naturel que, à l'occasion du premier séjour du Président de l'UPA en terre haïtienne, les deux hommes se rencontrent. Il va sans dire que l'état de l'agriculture du pays, et de sa capacité à assurer la sécurité alimentaire de la population, a été au cœur des échanges. Ce qui a fait dire à M. Lacasse que « la première souveraineté d'un pays est celle permettant de nourrir décemment son peuple ».
L'UPA est présente en Haïti, dans la région de Labrousse, depuis 2009. Elle réalise avec la Fondation pour le développement économique et social (FODES-5) un programme intégré de formation et de développement de l'agriculture. Des groupements paysans ont ainsi accès à un processus de formation, des fonds de développement, de même qu'à un appui technique soutenant leur démarche. L'essentiel demeure la place déterminante des paysans dans ce développement, permettant une prise de conscience de leur pleine et entière citoyenneté. M. Lacasse a soutenu « que la fierté d'être paysan est le début de la réalisation de nos ambitions tant individuelles que collectives ».
Le Président Martelly et ses conseillers se sont dits impressionnés et particulièrement intéressés par le programme Les Savoirs des gens de la terre (LSGT). Le Président a tenu à rappeler qu'à côté de l'éducation et de la création d'emplois, l'agriculture et la production nationale font partie des piliers de son programme de changement et de développement durable du pays.
Un financement de l'Agence canadienne de développement international (ACDI) d'environ 2 millions de dollars canadiens a rendu possible :
•La formation de plus de 200 familles paysannes.
•Le démarrage de 87 projets d'amélioration des exploitations agricoles.
•L'aménagement de mesures antiérosives de 25 hectares sur les 200 hectares prévues d'ici juin 2012.
•La mise en place d'une ferme-école et d'autres activités d'appui à un peu plus de 700 familles paysannes.
L'UPA a fondé, en 1993, UPA Développement international (UPA DI) qui défend un modèle d'agriculture économiquement équitable, socialement juste, culturellement adaptée et respectueuse de l'environnement. UPA DI est présente en Haïti ainsi que dans une dizaine de pays d'Afrique et d'Amérique latine et fait la promotion d'une coopération de paysans à paysans. M. André D. Beaudoin, secrétaire général d'UPA DI, a également participé à la rencontre.
FODES-5 est une organisation privée philanthropique, laïque, apolitique et à but non lucratif. Solidement implantée dans la zone de Labrousse depuis 1998, elle réalise sa mission d'accompagner les habitants dans l'amélioration de leurs conditions de vie. Ceci fait de FODES-5 une organisation notoire et crédible aux yeux de ses partenaires financiers, ainsi qu'auprès de la population qu'elle dessert. M. Alfred Étienne, coordonnateur général de FODES-5, a aussi participé à la rencontre avec le Président haïtien, M. Martelly.
Renseignements: Paul Langelier