RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Assurance récolte : région de Chaudière-Appalaches



LÉVIS, QC, le 12 juill. 2011 /CNW Telbec/ - La Financière agricole du Québec présente les bilans de mi-saison en assurance récolte pour l'ensemble des régions administratives du territoire québécois. Ces bilans régionaux font état des conditions climatiques et de leur impact sur les cultures vivaces et les ruches, sur l'ensemencement et le développement des cultures annuelles, ainsi que sur le déroulement des premières récoltes, et ce, en date du 4 juillet.
Dans la région administrative de la Chaudière-Appalaches, les conditions climatiques de l'hiver ont été généralement favorables aux plantes pérennes, aux petits fruits et aux abeilles. La saison a débuté tardivement par une récolte de sirop d'érable dont les rendements ont été inférieurs à la moyenne, mais la qualité fut très bonne. L'ensemencement des cultures annuelles a été difficile et s'est déroulé sur une longue période. La levée et la croissance ont été ralenties par le manque de chaleur à la fin de mai et au début de juin. Les conditions climatiques ont été modérément favorables au bon déroulement de la première fauche de foin. Au 4 juillet, la récolte n'était pas complètement terminée. Selon les secteurs, les rendements s'annonçaient autour de la moyenne, et la qualité bonne. Quant aux rendements des cultures annuelles, des pommes, de la première miellée et des petits fruits, ils devraient être autour des moyennes ou légèrement inférieurs à celles-ci. Il s'agit, somme toute, d'un début de saison relativement difficile, en raison des précipitations fréquentes et du manque de chaleur.
« Ce portrait de l'état des cultures dans la région de la Chaudière-Appalaches rappelle l'importance pour les entreprises de protéger leurs récoltes contre les risques financiers liés aux aléas de la nature », de mentionner le directeur du Centre de services de Lévis, M. Claude Hasty.
Pour de plus amples renseignements concernant l'état des cultures des différentes productions couvertes par le Programme d'assurance récolte, consultez le site Internet de
La Financière agricole au : www.fadq.qc.ca. Toutes les données y apparaissent dans la section « Bilans en assurance récolte » (http://www.fadq.qc.ca/acces_medias/evenements/bilans_en_assurance_recolte/juillet_2011.html).
Avec un encours de prêts qui atteint 4,3 milliards de dollars et des valeurs assurées qui s'élèvent à plus de 4,9 milliards de dollars, La Financière agricole joue un rôle de premier plan dans le développement du secteur agricole et agroalimentaire québécois. Pour assurer la stabilité économique et financière des entreprises, elle met à leur disposition des produits et des services de qualité en matière de protection du revenu et d'assurance agricole, de capital de risque, ainsi que de financement agricole et forestier. Pour ce faire, elle compte sur une équipe multidisciplinaire qui œuvre dans un réseau de centres et de comptoirs de services répartis sur l'ensemble du territoire québécois.
Source: Claude Hasty