RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Financement agricole: une approche personnalisée



Victoriaville, le 6 juillet 2011 – Le secteur agricole est depuis longtemps une des bases de l’économie québécoise, et la Banque Laurentienne reconnaît toute sa valeur en assignant à ce marché une équipe d’agronomes et de professionnels voués exclusivement au financement agricole.
L’exploitation des fermes est devenue une entreprise complexe, exigeant de la part des agriculteurs de vastes connaissances qui dépassent largement les seules techniques de culture et d’élevage. Les enjeux qui touchent le financement et la gestion d’une exploitation agricole sont multiples et peuvent avoir de profondes répercussions sur la vie des gens de la ferme : transfert intergénérationnel de ferme, achat des quotas, acquisition de terres, de bâtiments, d’animaux ou de machinerie agricole sont autant de questions qui exigent des décisions éclairées.
Afin de faciliter les démarches de financement des agriculteurs et de le leur proposer des solutions appropriées, la Banque Laurentienne a réuni un groupe hautement spécialisé, composé majoritairement d’agronomes possédant des connaissances approfondies en financement et dans le secteur de l’agriculture. L’équipe du secteur agricole de la Banque, toujours en croissance, compte plus de 25 personnes.
Le sens des affaires en agriculture
Les fermes d’aujourd’hui comptent pour la plupart d’importants actifs. La gestion d’une ferme et son exploitation exigent donc un sens des affaires beaucoup plus étendu, et l’accès à des compétences reconnues pour guider les agriculteurs en matière de financement peut contribuer grandement à leur réussite.
« Comme chaque cas est différent, nous nous adaptons à la réalité du client afin de bien comprendre ses besoins, pour être en mesure par la suite de le conseiller judicieusement, indique Luc Béland, agronome et vice-président, Financement agricole à la Banque. Par ailleurs, le secteur agricole se distingue par la dimension humaine qui émane des fermes de type familial et par les valeurs qui l’animent, comme l’équité pour les enfants et la famille, l’attachement à la terre et la pérennité de l’entreprise. »
Des services personnalisés, qui misent sur la proximité
Outre les services de financement à court et long terme et les services d’investissement (placements, REER, etc.), une exploitation agricole doit pouvoir compter, comme toute autre entreprise, sur des services transactionnels. La gamme complète MAXAffaires de la Banque Laurentienne offre des produits et services adaptés au secteur agricole, et des solutions de financement flexibles à la mesure des projets des clients. Ces derniers peuvent bénéficier d’une équipe de conseillers qui pourront guider leurs démarches : utilisant une approche novatrice à visage humain, cette équipe attentionnée est reconnue pour son dynamisme, sa proactivité et sa capacité à réagir rapidement.
Nouvelle approche pour le transfert de ferme : un programme innovateur Le transfert intergénérationnel d’une ferme constitue une opération complexe qui requiert du temps et une planification rigoureuse. Avec des enjeux comme la protection du patrimoine familial, la sécurité financière et la pérennité de l’exploitation, il faut aussi savoir garder un équilibre entre les besoins de sécurité financière des parents et la capacité réelle de la relève pour le remboursement de l’exploitation.
Dans une approche exclusive à la Banque Laurentienne, une équipe spécialisée en financement de transfert de ferme agit comme partenaire proactif en pratiquant ce qu’elle qualifie d’« approche raisonnée ». Selon certains critères, la Banque offre une prime monétaire s’appliquant exclusivement aux activités de gestion, de suivi ou de formation dans le but d’offrir à la relève de plus amples connaissances en matière de gestion. Elle identifie et recommande les programmes d’aide et de subvention disponibles et propose également aux intéressés un accompagnement, un encadrement ou du mentorat. La Banque Laurentienne est la seule institution financière qui a établi ce concept novateur et avant-gardiste de primes monétaires, offrant ainsi à ses clients la possibilité de se doter d’outils pour optimiser leurs aptitudes de gestion.
« À cet égard, nous pouvons, sous certaines conditions, proposer un amortissement modulatoire d’une durée maximale pouvant atteindre 40 ans pour le financement de terres agricoles, afin de faciliter le démarrage efficace et rentable de la nouvelle direction, maximisant ainsi les succès des nouveaux entrepreneurs, explique Luc Béland. La Banque Laurentienne est la seule institution au Québec offrant un outil aussi bien adapté aux transferts de ferme. »
Pour en savoir davantage sur les produits et services offerts par l’équipe de Financement agricole et /ou transfert de ferme de la Banque Laurentienne, les personnes intéressées peuvent communiquer avec M. Luc Béland, agronome et vice-président, Financement agricole au (819) 350-0912, ou par courriel à l’adresse luc.beland@banquelaurentienne.ca.
Renseignements : Mary-Claude Tardif