RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Détresse chez les agriculteurs: le PQ réclame des mesures concrètes



Lac-Etchemin, le 3 juin 2011 – «Où est la députée de Bellechasse lorsqu'il est question de venir en aide aux producteurs agricoles?», questionne le président du Parti Québécois de Bellechasse, Raymond Boutin, à la lumière de nombreux articles parus dans la presse nationale.
Ce dernier souligne que l'agriculture est une activité économique de première importance dans la circonscription. «Dans la MRC de Bellechasse, la production porcine à elle seule, avec ses 210 producteurs, génère des revenus annuels de plus de 86 millions $, ce qui en fait une activité primordiale pour la santé de notre coin de pays», rappelle-t-il.
Et pourtant la situation est extrêmement difficile pour les producteurs de porcs qui entament leur 6e année consécutive dans le rouge, les prix ayant commencé à chuter en 2004. Selon l'Union des producteurs agricoles (UPA), au niveau du Québec, l'industrie aurait perdu 20 % de ses fermes au cours des trois dernières années.
Le Parti Québécois de Bellechasse réclame donc des mesures pour stopper l'hémorragie soit :
1. En lien avec les coupures des deux dernières années du gouvernement libéral, apporter une aide financière véritable aux producteurs agricoles porcins notamment par une réduction substantielle de la prime d'assurance des producteurs de porcs;
2. Suspendre toute mesure qui amènerait un impact négatif sur les coûts de production porcine établis par la financière agricole;
3. Assurer un étiquetage visible des produits québécois de façon à garantir que le consommateur sera en mesure d’en faire la distinction avec les produits extérieurs.
Source: Florance Bolduc