RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Avis public

Un brûlage rapide et efficace facilite les semis



Mississauga, ON, 30 mai 2011 – Au Québec et en Ontario, le printemps exceptionnellement humide occasionne des délais de semis important. Ceci pourra occasionner des problèmes au niveau du contrôle des mauvaises herbes. Les conditions climatiques que nous connaissons actuellement ont permis à certaines mauvaises herbes de croître très rapidement, certaines ont déjà atteint le stade de 6 feuilles.
Un brûlage complet au glyphosate seul peut prendre plusieurs jours. Alors que le temps se fait de plus en plus pressant pour terminer la période de semis 2011, un brûlage avec ERAGON permet d’obtenir des résultats beaucoup plus rapidement, permettant ainsi aux producteurs de semer dans de meilleures conditions, favorisant un meilleur potentiel de rendement.
« Présentement, nous sommes à même de constater que les mauvaises herbes ont déjà atteint une taille considérable, faisant en sorte qu’il sera important de bien planifier la stratégie de brûlage en semis-direct » - Jean-François Foley, agronome chez BASF Canada.
M. Foley affirme qu’afin de faciliter l’opération de semis, il sera judicieux d’ajouter ERAGON+MERGE au glyphosate. La rapidité du brûlage permettra de semer dans de meilleures conditions, favorisant une meilleure émergence du soya, pour un meilleur rendement.
« Aussi, l’utilisation du glyphosate seul pourrait, comme c’est maintenant le cas en Ontario pour deux mauvaises herbes, induire l’apparition de la résistance au glyphosate. »
Pour des conseils et de l’information additionnelle au sujet des options de brûlage rapides durant une saison humide, visiter www.agsolutions.ca/eragon.