RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Entente à la Fromagerie Bergeron



Québec, le 2 mai 2011 – Réunis en assemblée générale le 30 avril, les 108 travailleuses et travailleurs de la Fromagerie Bergeron se sont prononcés à 87% en faveur des termes de leur nouvelle convention collective.
D’une durée de six ans, du 1er juin 2011 au 31 décembre 2016, le contrat de travail de ces syndiqué-es prévoit des augmentations salariales variant de 24 % à 31 %, selon le type d’emploi. À la fin de la convention collective, le salaire moyen oscillera aux alentours de 19 $ l’heure.
Les employé-es enregistrent également des gains au chapitre de la représentation syndicale. Plus de jours de libération sont accordés, et ce, afin d’assurer la bonne marche du syndicat et un temps d’accueil est introduit dans la convention collective pour permettre un premier contact entre le syndicat et les nouveaux employé-es.
Les membres voient également leur REER collectif bonifié. En effet, la contribution de l’employeur passera du simple au double pour la première année de la signature, soit de 0,15 $ à 0,30 $ l’heure travaillée. Des augmentations subséquentes suivront en fonction de l’ancienneté de l’employé-e, pouvant aller jusqu’à 0,50 $ l’heure travaillée.
Finalement, les syndiqué-es ont aussi obtenu des gains au plan des journées de congé de maladie et des vacances. À partir de 1er janvier 2012, ils bénéficieront d’une à deux journées de congé de maladie supplémentaires selon l’ancienneté. À la signature, les employé-es ayant 18 années de service et plus, bénéficieront d’une 5e semaine de vacances.
Source: Christian Beaulieu