RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Modifications de l'ASRA pour les produits céréales, maïs-grain et oléagineux



LÉVIS, QC, le 28 avril 2011 /CNW Telbec/ - Dans le cadre de l'application du programme ASRA, La Financière agricole a adopté dernièrement des modifications aux paramètres d'application pour les produits céréales, maïs-grain et oléagineux. Ces modifications intègrent notamment une nouvelle étude de coûts de production réalisée auprès des entreprises spécialisées de ce secteur.
Cette mise à jour a impliqué également l'actualisation des conditions d'admissibilité, notamment du minimum de superficie assurable pour chaque adhérent. Ainsi, ce minimum a été établi à 15 hectares au total des superficies pour un adhérent en céréales, maïs-grain et oléagineux. Ceci correspond à 5 % de la superficie moyenne des fermes spécialisées dans le secteur des céréales, maïs-grain et oléagineux, bien que le minimum assurable soit de 10 % pour tous les autres produits couverts par l'ASRA.
Cependant, compte tenu que plusieurs entreprises ont déjà planifié et acheté leurs intrants pour la saison 2011, La Financière agricole appliquera une tolérance quant au minimum de superficie assurable pour la prochaine année d'assurance.
Par conséquent, toute entreprise pourra être assurée en 2011, et ce, même si elle déclare entre 10 et 15 hectares au total de ses superficies ensemencées en céréales, maïs-grain et oléagineux.
La Financière agricole a informé les entreprises concernées de ces ajustements, les invitant à communiquer avec leur centre de services.
Avec un encours de prêts qui atteint 4,3 milliards de dollars et des valeurs assurées qui s'élèvent à plus de 4,9 milliards de dollars, La Financière agricole joue un rôle de premier plan dans le développement du secteur agricole et agroalimentaire québécois. Pour assurer la stabilité économique et financière des entreprises, elle met à leur disposition des produits et des services de qualité en matière de protection du revenu et d'assurance agricole, de capital de risque, ainsi que de financement agricole et forestier. Pour ce faire, elle compte sur une équipe multidisciplinaire qui œuvre dans un réseau de centres et de comptoirs de services répartis sur l'ensemble du territoire québécois.
Source: Mélanie Fiset