RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Pénurie d'employés dans le secteur agricole - Le Centre de formation agricole de Mirabel recherche des passionnés!



MIRABEL, QC, le 13 avril /CNW Telbec/ - Les métiers agricoles ont bien changé! Fini le tabouret de traite, le sceau en fer et la fourche qui meublent encore l'imaginaire populaire! Qu'on se rend à l'évidence, les avancées technologiques se sont aussi étendues au secteur agricole...Les entreprises recherchent du personnel qualifié et le Centre de formation agricole de Mirabel (CFAM) possède toutes les conditions nécessaires pour le former. La population est invitée à une porte ouverte, le 28 avril prochain.
On pense à tort que la formation n'est pas nécessaire dans ce secteur d'activités, et pourtant ce n'est pas la réalité en 2011. On parle d'une industrie informatisée, robotisée, expliquait plus tôt ce matin Monsieur Claude Cadieux, directeur du Centre de formation agricole de Mirabel (CFAM).
À l'heure où l'environnement est au cœur des préoccupations de la population, où tout ce qui est bio, local et équitable est tendance, il n'y a pas de raison valable pour expliquer que le CFAM forme si peu d'élèves et qu'il n'est pas capable de pourvoir aux besoins de l'industrie! Pourtant, c'est la réalité! Certaines formations ne réussissent qu'à attirer quelques élèves par année, c'est le cas notamment des programmes Production horticole, Production laitière, Production de bovins de boucherie et Fleuristerie. Le CFAM désire attirer plus de passionnés dans ses classes!
Main-d'œuvre qualifiée recherchée!
Les emplois du secteur agricole affichent d'excellents taux de placement et un besoin de main-d'œuvre devient urgent dans les entreprises environnantes. Ces dernières souhaiteraient s'entourer d'employés qualifiés qui peuvent améliorer le rendement! Comme dans toutes les tranches de la société, les départs à la retraite doivent être comblés! Actuellement, la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur agricole est si grande que les employeurs doivent embaucher des ouvriers non qualifiés et les former eux-mêmes, ce qui en résulte en une perte de temps et de production importante.
Nos finissants ne sont pas de simples manœuvres, de préciser M. Cadieux. Ce sont des employés d'une grande capacité d'analyse, apte à résoudre un problème et on leur confie généralement des responsabilités majeures.
Au Centre de formation agricole de Mirabel, l'expertise des membres du personnel, les installations complètes et le partenariat étroit avec le monde de l'industrie font de ce centre un des chefs de file dans la formation agricole au nord de Montréal.
Profil de l'élève
Les métiers reliés au secteur horticole et agricole ne sont pas des métiers routiniers! La personne passionnée de la nature, curieuse, minutieuse, qui aime le sens de la vie, sensible à l'environnement, humaniste, qui adore analyser, qui a le sens de l'observation et un certain sens artistique est un candidat qui correspond au profil recherché!
Rien de mieux que de passer quelques heures au CFAM pour s'imprégner de toute l'énergie et l'ardeur qui s'en dégage! Le Centre ouvrira ses portes au public le jeudi 28 avril prochain, de 9 h à 15 h 30. Vous êtes les bienvenus! Au CFAM, on « sème » assez pour se former, de conclure M. Cadieux.
Le Centre de formation agricole de Mirabel (CFAM) est un centre intégré de formation professionnelle et de formation technique. Le CFAM offre six formations professionnelles : production horticole *, production laitière*, production de bovins de boucherie*, fleuristerie, réalisation d'aménagements paysagers et mécanique agricole.
*Ces programmes harmonisés avec ceux du Collège Lionel-Groulx permettent à un diplômé du DEP d'entrer en deuxième année du niveau collégial et poursuivre sa formation en Gestion d'exploitation d'entreprise agricole et en Technologie de la production horticole et de l'environnement.