RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Deux variétés de pommes prometteuses pour revitaliser les vergers au Québec



Québec, le 1er avril 2011. – Lors d’une visite à la Cidrerie Verger Bilodeau à l’île d’Orléans, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec et député d’Abitibi-Est, M. Pierre Corbeil, en compagnie du député de Montmorency, M. Raymond Bernier, a annoncé la modification du programme Modernisation des vergers d’arbres fruitiers au Québec. Les changements apportés visent à augmenter la production et à faciliter la mise en marché de deux nouvelles variétés de pommes, soit la Honeycrisp et la Gala.
À l’heure actuelle, ces deux variétés de pommes comptent parmi les plus en demande de la part des consommateurs. « L’aide financière mise à la disposition des pomiculteurs leur permettra d’accélérer la plantation de pommiers des variétés Honeycrisp et Gala au Québec et ainsi d’accroître la productivité du secteur », a fait savoir le ministre Corbeil.
Bien que la culture de la Honeycrisp et de la Gala soit déjà amorcée au Québec, il est essentiel d’augmenter la production de ces variétés prometteuses pour atteindre l’échelle commerciale et, de la sorte, mieux répondre à la demande des consommateurs. Les modifications au programme répondent aux besoins exprimés par les producteurs de pommes du Québec, qui seront désormais mieux outillés pour occuper la place qui leur revient sur le marché québécois.
Le ministre Corbeil a aussi tenu à saluer l’apport et le travail de deux de ses collègues dans ce dossier, soit le député de Montmorency, M. Raymond Bernier et le député de Huntingdon, M. Stéphane Billette. « Avec les nouvelles normes en vigueur, les producteurs ont la possibilité d’augmenter la quantité de pommes cultivées pour les deux variétés annoncées. Non seulement les citoyens auront accès à ces nouvelles variétés de pommes dans leur région, mais les producteurs verront leur revenus augmenter », a mentionné le député de Montmorency.
« Je compte sur la participation des producteurs afin de revitaliser les vergers québécois », a lancé le ministre Corbeil. Les projets de modernisation peuvent être présentés jusqu’au 1er janvier 2013. Les producteurs agricoles qui désirent en savoir davantage sur le programme Modernisation des vergers d’arbres fruitiers au Québec peuvent communiquer directement avec leur conseiller dans les bureaux régionaux du Ministère. L’information relative au programme est également publiée dans le site Web du MAPAQ, à l’adresse www.mapaq.gouv.qc.ca/vergers.
Source: Hélène Sauvageau