RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Financière agricole: bilan 2010 pour l'ensemble du Québec



LÉVIS, Qc, le 25 mars 2011 /CNW Telbec/ - La Financière agricole du Québec a déposé aujourd'hui les bilans de l'assurance récolte pour chacune des régions administratives. Pour indemniser les entreprises agricoles des pertes subies pour l'année d'assurance 2010, La Financière agricole a versé, à 4 015 entreprises, des sommes totalisant 40,7 millions de dollars principalement pour les productions de légumes, de foin, de sirop d'érable et de bleuets. Les valeurs assurées en assurance récolte pour cette même période étaient de 1,1 milliard de dollars et représentent plus de 1,2 million d'hectares en culture.
Globalement, pour l'année 2010, les rendements et la qualité ont été supérieurs aux moyennes ou autour de celles-ci. Cependant, dans les régions du nord-est et plus à l'est, ils ont varié d'inférieurs aux moyennes à autour de celles-ci.
Plus spécifiquement, les conditions climatiques hivernales ont été propices à la survie des plantes pérennes et des abeilles. La récolte de sirop d'érable a été écourtée par l'arrivée hâtive de la chaleur. Le climat a été très favorable à l'ensemencement et à la levée de la majorité des cultures annuelles. La croissance et la maturation des cultures ont été bonnes, mais des périodes de canicule et de sécheresse ainsi que des épisodes d'excès de pluie et de grêle, du gel tardif et des maladies ont causé des dommages d'intensité variable selon les régions, les secteurs et les cultures. Les régions périphériques ont cependant été plus touchées que les autres par le manque de précipitations. Le climat a favorisé le déroulement de la récolte du foin. Les récoltes à l'automne se sont faites dans de belles conditions, sauf certaines qui ont été retardées par les pluies fréquentes et parfois abondantes en fin de saison.
Pour le président-directeur général de La Financière agricole du Québec, M. Jacques Brind'Amour, « la publication des bilans annuels en assurance récolte présente un sommaire des conditions climatiques qui ont prévalu dans chacune des régions et l'impact de celles-ci sur les cultures. Ces bilans illustrent bien la grande diversité climatique et agronomique au Québec et l'importance de se prévaloir d'une protection en assurance récolte pour contrer les risques associés aux conditions climatiques imprévisibles et aux phénomènes naturels incontrôlables ».
En place depuis plus de 40 ans, le Programme d'assurance récolte couvre les pertes de revenus attribuables aux conditions climatiques imprévisibles et à des phénomènes naturels incontrôlables. Rappelons que le financement de la prime est assumé globalement à 60 % par les gouvernements du Canada et du Québec et à 40 % par l'adhérent. Le bilan annuel et les bilans par région administrative sont accessibles sur le site Internet de La Financière agricole au www.fadq.qc.ca, dans la section Bilans en assurance récolte.
Avec un encours de prêts qui atteint 4,3 milliards de dollars et des valeurs assurées qui s'élèvent à plus de 4,9 milliards de dollars, La Financière agricole joue un rôle de premier plan dans le développement du secteur agricole et agroalimentaire québécois. Pour assurer la stabilité économique et financière des entreprises, elle met à leur disposition des produits et des services de qualité en matière de protection du revenu et d'assurance agricole, de capital de risque, ainsi que de financement agricole et forestier. Pour ce faire, elle compte sur une équipe multidisciplinaire qui œuvre dans un réseau de centres et de comptoirs de services répartis sur l'ensemble du territoire québécois.
Source: Mélanie Fiset