RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

De nouveaux outils pour réaliser des économies d'énergie



Abbotsford (Colombie-Britannique), 15 mars 2011 – Bientôt, les agriculteurs disposeront de nouveaux outils pour mieux réaliser des économies d’énergie et toucher des recettes d’énergie verte grâce à l’appui du gouvernement du Canada et d’autres partenaires de l’industrie. Un investissement de plus de 122 000 $ a été annoncé aujourd’hui par le député Ed Fast (Abbotsford) à l’assemblée générale annuelle du British Columbia Agriculture Council (BCAC).
« Les agriculteurs comprennent l’importance de l’efficience et de la durabilité de leur exploitation, a dit le député Fast au nom du ministre de l’Agriculture Gerry Ritz. Par cet investissement, le gouvernement du Canada encourage les agriculteurs à réduire leurs coûts énergétiques et à adopter de nouvelles technologies qui diversifient les sources de revenus et atténuent les répercussions possibles sur l’environnement. »
« Nous sommes heureux de constater que ces nouveaux outils procureront aux producteurs des renseignements pouvant réellement les aider à écologiser et à rentabiliser davantage le secteur de l’agriculture, a déclaré Garnet Etsell, président du BCAC et éleveur de dindons de la région d’Abbotsford. Les gens verront non seulement où ils pourraient réduire leurs coûts en énergie, mais aussi où ils pourraient améliorer leur rentabilité et leur durabilité au moyen d’un digesteur anaérobie. » Cet investissement servira à deux projets :
- 36 520 $ pour la phase II du projet pilote d’évaluation agroénergétique en Colombie Britannique, qui est dirigé par la Climate Action Initiative du BCAC. Ce projet permettra d’améliorer l’outil d’analyse du potentiel d’économies d’énergie à la ferme. Il permettra également d’élaborer un module d’évaluation des possibilités pour les exploitations agricoles de la province d’utiliser de l’énergie propre, d’inclure un éventail plus large de produits, de faciliter l’accès aux évaluations énergétiques, d’améliorer les connaissances et les renseignements sur les questions touchant l’énergie et les carburants qui sont particulières à un produit ou à une région et de communiquer les avantages potentiels de la mise en œuvre de mesures d’efficacité énergétique par l’élaboration d’études de cas.
- 86 000 $, pour un projet d’analyse comparative de la faisabilité des procédés de digestion anaérobie dans tout le secteur agricole et agroalimentaire de la Colombie Britannique, qui est dirigé par la BC Agricultural Research and Development Corporation (ARDCorp). Ce projet aidera à transformer les défis que doivent relever les exploitations en flux de rentrées qui soutiennent la viabilité économique et la durabilité environnementale du secteur. Il permettra aussi de déterminer la faisabilité d’installer des systèmes de digestion anaérobie dans des exploitations agricoles et agroalimentaires de la Colombie Britannique qui sont démographiquement et géographiquement diverses, de faciliter la mise en place de ces systèmes de digestion en offrant des points de repère techniques, économiques et logistiques et de fournir des budgets pour les rentrées afin de réaliser les objectifs de rendement de l’investissement.
Créé en 1997, le BCAC est un organisme-cadre qui offre leadership et initiative au chapitre de la représentation, de la promotion et de la défense des intérêts collectifs des agriculteurs et des éleveurs de la province. Filiale en propriété exclusive du BCAC, ARDCorp administre un certain nombre de programmes et de projets qui contribuent à la viabilité à long terme des agriculteurs et des éleveurs de la Colombie-Britannique.
« Nous sommes fiers de nous être associés au BC Agriculture Council pour élaborer le Plan d’action sur les changements climatiques qui procure à l’industrie agricole provinciale les stratégies nécessaires pour s'adapter à la transformation du climat, a dit Peter Donkers, directeur général de l’Investment Agriculture Foundation of BC (IAF). Les projets, réalisés dans le cadre de ce plan, aideront les agriculteurs à relever les défis climatiques et énergétiques sans pour autant sacrifier leur viabilité économique. »
Ces investissements sont faits dans le cadre du Programme canadien d’adaptation agricole de 163 millions de dollars du gouvernement du Canada pour aider le secteur agricole canadien à s’adapter et à demeurer concurrentiel. En Colombie-Britannique, la prestation du PCAA est confiée à l’IAF. Un soutien complémentaire est assuré par Terasen Gas, BC Hydro, le ministère de l’Agriculture et le ministère de l’Énergie, des Mines et des Ressources pétrolières de la Colombie-Britannique et les producteurs.
Le Plan d’action économique du Canada, de concert avec d’autres programmes et initiatives du gouvernement canadien comme le PCAA, continue d’aider les agriculteurs en misant sur la création d’emplois et le redressement de l’économie. Les investissements dans des débouchés viables du marché contribueront à stimuler encore davantage l’industrie agricole et l’économie canadienne.
Les projets admissibles au PCAA portent notamment sur la traçabilité, l’environnement, les changements climatiques, le renforcement des capacités et la lutte contre les organismes nuisibles et les maladies. Vous trouverez de plus amples renseignements sur le PCAA sur le site www.agr.gc.ca/pcaa. Pour en savoir davantage sur l’IAF, consultez le site www.iafbc.com.
Source: Meagan Murdoch