RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Lutte énergique au nématode doré



Saint-Ambroise (Québec), le 17 mars 2011 - L'honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre des Anciens Combattants et ministre d'État (Agriculture), a annoncé aujourd'hui que le Centre de recherche Les Buissons Inc. recevra jusqu'à 700 000 $ pour développer une stratégie de lutte antiparasitaire intégrée contre les nématodes à kyste de la pomme de terre. Par cet investissement dans la recherche, le gouvernement du Canada aidera les producteurs canadiens de pommes de terre à lutter contre les parasites affectant la culture.
« En investissant dans l'innovation, nous aidons nos producteurs à maintenir leur compétitivité, tout en faisant en sorte que le secteur soit en mesure de résoudre les défis qui se présentent à lui, affirme le ministre Blackburn. Ce projet de recherche donnera aux producteurs de pommes de terre des outils efficaces qui leur permettront d'améliorer leurs pratiques de lutte antiparasitaire et de demeurer compétitifs sur les marchés mondiaux. »
Les nématodes à kyste de la pomme de terre (NKPT) sont des parasites importants qui peuvent avoir des répercussions négatives importantes sur la production de pommes de terre. Le financement accordé aujourd'hui servira à l'étude des caractéristiques biologiques des parasites, afin de réduire leur population à un niveau sous le seuil de détection. Les chercheurs observeront notamment la virulence et la résistance des NKPT lorsqu'ils sont exposés à différentes variétés de pommes de terre. Ce projet portera aussi sur l'étude d'autres mesures de lutte biologique et sur l'élaboration de pratiques exemplaires permettant de réduire le risque de contamination, comme la culture en rotation de variétés de pommes de terre résistantes.
« L'investissement que le gouvernement fédéral fait aujourd'hui dans la recherche sur le nématode à kyste donnera à l'industrie des moyens de lutter contre celui-ci et d'en diminuer ses impacts pour les producteurs », a indiqué le président-directeur-général du CRLB, monsieur Pierre Chouinard.
Soulignons que ce projet de recherche est financé par l'initiative Développement de produits agricoles innovateurs, qui appuie des projets scientifiques et technologiques initiés par l'industrie. Cette initiative fait partie du Programme de stimulation de l'agro-innovation canadienne, doté d'une enveloppe de 159 millions de dollars. Ce programme, échelonné sur cinq ans, préconise des initiatives d'innovation qui permettent aux nouveaux produits agricoles de se tailler une place sur les marchés et qui contribuent ainsi à l'amélioration des processus agricoles.
Par ailleurs, le Plan d'action économique du Canada soutient l'agriculture, moteur économique principal de ce pays. Le gouvernement du Canada concentre ses efforts sur le renforcement économique, tout en se préparant à réduire le déficit au moment opportun et à créer et protéger les emplois dans l'avenir.
Source: Céline Falardeau