RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

L'UPA réagit positivement au budget du Québec



LONGUEUIL, QC, le 17 mars /CNW Telbec/ - L'Union des producteurs agricoles (UPA) réagit positivement au respect des engagements gouvernementaux à l'endroit du monde agricole, spécifiquement quant au maintien des budgets afférents.
Soulignons en effet que l'agriculture est un secteur clé de l'économie québécoise. À témoin, les activités de production/transformation agricoles sont à l'origine de quelque 174 000 emplois, génèrent des revenus annuels de taxation, de fiscalité et de parafiscalité de 3,9 milliards de dollars et contribuent au PIB québécois à hauteur de 13 milliards de dollars chaque année. À lui seul, le secteur agricole québécois génère des recettes avoisinant les 7,5 milliards par année, ce qui en fait la plus importante activité du secteur primaire au Québec et un acteur économique de premier plan, particulièrement dans nos communautés rurales.
En dépit d'une conjoncture difficile ces dernières années, l'agriculture peut continuer de contribuer de façon robuste à la croissance économique du Québec et de ses régions. Elle doit toutefois pouvoir compter sur une réglementation, un soutien et des programmes adéquats. À cet égard, l'UPA voit positivement le maintien du budget du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ).
Dans le dossier des gaz de schiste, l'UPA salue la mise en place d'un encadrement légal et réglementaire dans le but de faciliter la conclusion d'ententes entre les promoteurs et les propriétaires. Cet encadrement est appelé à prévoir, notamment, les normes que devront respecter les futures ententes.
Rappelons que l'UPA avait un certain nombre d'attentes plus spécifiques à l'égard notamment de la relève agricole et de l'agroenvironnement. Il est permis de croire que les initiatives proposées dans le cadre des consultations prébudgétaires pourront voir le jour à l'intérieur du budget déposé aujourd'hui par M. Bachand.