RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Horticulture: de l'aide pour trouver de nouveaux marchés



Ottawa (Ontario), le 11 mars 2011 - Le gouvernement du Canada investit plus de 65 000 dollars pour aider l'Association canadienne des pépiniéristes et des paysagistes à rehausser le profil des produits horticoles canadiens, a annoncé Dean Allison, député de Niagara-West-Glanbrook, au nom du ministre de l'Agriculture Gerry Ritz.
« Le Canada cultive une grande variété de produits horticoles de grande qualité et il est important de les promouvoir activement, a souligné le député Allison. Cet investissement permettra à l'industrie de poursuivre sur sa lancée et de trouver de nouveaux débouchés commerciaux. »
L'Association canadienne des pépiniéristes et des paysagistes utilisera cet investissement pour soutenir diverses activités de marketing, dont l'amélioration continue de l'image de marque Canada pour les plantes, cultivées au Canada, destinées aux pépiniéristes, la participation à la foire internationale des plantes en Allemagne et l'élaboration d'une stratégie promotionnelle pour le portail Web d'achat-vente du secteur.
« Cette aide du gouvernement du Canada permet à notre industrie d'explorer efficacement des marchés à l'étranger et de les percer, ce que nous n’aurions pas pu faire nous-mêmes, a ajouté Victor Santacruz, directeur exécutif de l'Association canadienne des pépiniéristes et des paysagistes. Ce projet permet à notre industrie de mieux gérer l'exploration des marchés étrangers et les risques qui y sont liés en effectuant des études de marché et des missions commerciales et en collectant des renseignements qui lui sont propres. »
L'Association canadienne des pépiniéristes et des paysagistes représente 650 pépiniéristes et plus de 3000 entreprises à l'échelle nationale. L'industrie des pépinières au Canada est formée de plus d'un millier de pépiniéristes qui vendent des arbres, des arbustes, des semis et des plantes dont la valeur s'élève à 610 millions de dollars. En 2008, les exportations totales de l'industrie étaient évaluées à 22 millions de dollars à la ferme et destinées à 99 p. 100 aux États-Unis.
Cet investissement fédéral provient du programme Agri-marketing de Cultivons l'avenir, une initiative de 88 millions de dollars qui aide les associations du secteur à mettre en oeuvre des stratégies internationales à long terme comprenant des activités comme le développement des marchés internationaux, la sensibilisation des consommateurs et la défense des intérêts commerciaux de chaque industrie. Pour en savoir davantage sur ce programme, consultez le site www.agr.gc.ca/agri-marketing.
Source: Meagan Murdoch