RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

878 670,00 $ au Centre de développement bioalimentaire du Québec



La Pocatière (Québec), le 15 mars 2011. — Le député de Montmagny—L’Islet— Kamouraska—Rivière-du-Loup, M. Bernard Généreux, a annoncé aujourd’hui, au nom du ministre d’État de Développement économique Canada, l’honorable Denis Lebel, une contribution non remboursable de 878 670,00 $ au Centre de développement bioalimentaire du Québec (CDSQ). Grâce à cette aide financière, consentie en vertu du programme Croissance des entreprises et des régions, le CDBQ fera l’acquisition de nouveaux équipements et rénovera les derniers locaux non aménagés de la ferme expérimentale qui lui a été cédée en 1997 par Agriculture et Agroalimentaire Canada.
« Grâce à son expertise technologique, ses équipements de pointe et ses installations de recherche-développement modernes, le Centre s’emploie à relever le niveau de transformation agroalimentaire au Bas-Saint-Laurent. Le gouvernement du Canada souscrit fièrement à cette initiative », a déclaré le député Généreux.
Ses nouvelles acquisitions permettront au CDBQ d’offrir une gamme plus complète de services aux PME. De plus, les entreprises, qu’elles soient en phase de démarrage ou de croissance, pourront utiliser ce nouveau matériel pour améliorer leurs capacités d’élaboration de nouveaux produits. L’ajout d’équipement à deux usines pilotes de l’incubateur rendra ces locaux plus polyvalents pour les entreprises bioalimentaires. Le Centre disposera de ressources accrues pour aider les entreprises innovantes à améliorer leur compétitivité et à trouver des solutions aux défis technologiques auxquels elles sont confrontées.
En outre, le projet permet de compléter la rénovation majeure des locaux de l’ancienne ferme expérimentale pour y aménager des laboratoires modernes et acquérir des équipements qui permettront d’augmenter la capacité d’accueil pour trois nouvelles entreprises. Selon le CDBQ, ce projet devrait créer deux emplois au sein de l’organisme.
Le programme Croissance des entreprises et des régions renforce les conditions favorables à la croissance durable des régions et des PME. Il vise à aider les entreprises à être plus performantes, concurrentielles et à innover davantage, il permet également d’appuyer le transfert des technologies et des résultats de la recherche vers les entreprises. Enfin, il a pour objectif de créer les conditions propices pour attirer des investissements étrangers et des organisations internationales.
Source: Chantal Levesque