RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Recherche de nouveaux marchés internationaux pour la pomme de terre



Ottawa (Ontario), le 10 mars 2011 - Le gouvernement du Canada aide le Conseil canadien de l’horticulture (CCH) à ouvrir de nouveaux marchés internationaux pour notre pomme de terre de grande qualité. Le ministre de l’Agriculture, Gerry Ritz, a annoncé un investissement de 743 000 dollars au bénéfice du CCH pour aider à accroître le volume des exportations et améliorer les systèmes de registres pour les producteurs de pommes de terre.

« Les aliments produits par les fermiers canadiens contribuent à une alimentation saine au Canada et partout dans le monde, a dit le ministre Ritz. Cet investissement aidera les producteurs qu’ils proviennent de l’Île-du-Prince-Édouard ou de Portage la Prairie, à profiter d’un plus grand nombre de possibilités offertes par les marchés pour leurs pommes de terre et leurs légumes de grande qualité. »


Le CCH bénéficiera, par le truchement du Programme Agri-marketing, d’un investissement de 688 000 dollars, pour accroître leur présence sur les marchés internationaux et réaliser des activités de promotion des exportations pour le sous-secteur de la pomme de terre. Le CCH élaborera du nouveau matériel promotionnel, participera à des foires commerciales et réalisera des missions commerciales à l’échelle internationale pour présenter ces délicieux tubercules. Il élaborera également une stratégie internationale à long terme pour le sous-secteur des légumes de serre.


Le CCH bénéficiera aussi d’un financement de 55 000 dollars du Programme canadien d’adaptation agricole (PCAA) pour l’aider à déterminer la faisabilité et le coût d’amélioration de la tenue des registres agricoles à l’aide de la technologie GPS. Une meilleure tenue des registres sur le terrain aidera à rassurer les marchés et les consommateurs que les pommes de terre canadiennes sont cultivées selon les normes les plus strictes.

« Ce financement offre une excellente occasion aux producteurs de présenter la qualité de nos produits partout dans le monde », a expliqué le président du CCH, Andy Vermeulen. Le Canada fournit depuis longtemps des pommes de terre de consommation de grande qualité, et il est reconnu partout comme un chef de file international dans la production de pommes de terre de semence et de pommes de terre fraîches. En 2009, le Canada aurait produit 4,6 millions de tonnes de pommes de terre. Dans l’année de commercialisation 2008-2009, la valeur estimative des exportations de pommes de terre et de produits dérivés s’est élevée à 1,5 milliard de dollars. Les exportations canadiennes de produits généraux d’horticulture ont atteint 3,8 milliards de dollars en 2009.


Le Programme Agri-marketing, dont le financement se chiffre à 88 millions de dollars et qui s’inscrit dans le cadre de Cultivons l’avenir, aide les associations de l’industrie à mettre en œuvre des stratégies internationales à long terme, qui donnent lieu à des activités comme le développement des marchés internationaux, la sensibilisation des consommateurs, la valorisation de la marque et la défense intersectorielle des intérêts commerciaux. Pour en connaître davantage sur ce programme, visitez www.agr.gc.ca/agri-marketing.


Le PCAA est un programme quinquennal (2009 2014) de 163 millions de dollars, qui vise à aider le secteur agricole canadien à s’adapter et à rester concurrentiel. Les projets admissibles au titre du PCAA peuvent viser les secteurs de la traçabilité, de l’environnement, des changements climatiques, du développement de la capacité, des organismes nuisibles, des maladies et plus encore. Pour obtenir plus de renseignements sur ce programme, visitez www.agr.gc.ca/pcaa.
Source: Meagan Murdoch