RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
ITA

Un nouvel investissement pour le système de traçabilité du bétail



Calgary (Alberta), 11 mars 2011 - Un nouvel investissement de plus de 1,6 million de dollars permettra à l'Agence canadienne d'identification du bétail (ACIB) de poursuivre la mise en Œuvre d'un système efficace de traçabilité pour assurer le suivi des déplacements du bétail et pour donner aux producteurs canadiens un avantage concurrentiel dans le marché. Le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, et le député Devinder Shory (Calgary-Northeast) ont fait cette annonce aujourd'hui.
« Un système national de traçabilité représente une solution gagnante pour les agriculteurs canadiens, la chaîne de valeur et les consommateurs » a déclaré le ministre Ritz. « L'Agence canadienne d'identification du bétail contribue à l'élaboration d'un système de traçabilité de calibre mondial, et l'investissement annoncé aujourd'hui permettra à l'Agence de se consacrer pleinement aux initiatives qui aideront à assurer la réputation du Canada comme producteur d'aliments salubres et de haute qualité. »
L'ACIB travaille en collaboration étroite avec les marchés aux enchères du pays pour faire l'essai de systèmes d'identification par radiofréquence (IRF) rentables qui peuvent suivre les déplacements du bétail. L'ACIB utilisera la majeure partie du nouvel investissement pour poursuivre la deuxième phase et pour étudier la faisabilité et les avantages de la liaison du système d'IRF au système informatique des marchés aux enchères. La liaison des deux systèmes aiderait les marchés aux enchères à suivre les déplacements du bétail et à accéder à des données sur les ventes, en créant un outil de gestion intégrée.
Les autres fonds serviront à évaluer l'exactitude des données étant actuellement suivies et à trouver des moyens d'améliorer le processus de distribution des étiquettes. « Les résultats de la deuxième phase seront décrits dans une analyse de rentabilisation qui tiendra compte des problèmes, des possibilités, des coûts et du rendement pour évaluer l'incidence de systèmes d'IRF entièrement automatisés dans les marchés aux enchères, les postes d'achat et les parcs de groupage » explique Darcy Eddleston, président de l'ACIB. « L'ACIB collabore étroitement avec les gouvernements pour aider à mettre en Œuvre un programme de traçabilité solide et crédible qui répond aux besoins de l'industrie. »
À ce jour, le gouvernement du Canada a engagé jusqu'à 4,45 millions de dollars pour les projets de traçabilité de l'Initiative canadienne intégrée de salubrité des aliments (ICISA).
Par l'entremise de l'Initiative canadienne intégrée de salubrité des aliments (ICISA), le gouvernement du Canada aide les organismes nationaux à élaborer et à mettre en Œuvre des processus et des systèmes de traçabilité. Pour en savoir plus, consultez www.agr.gc.ca/icisa.
Source: Meagan Murdoch