RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Investissement pour les plantes fourragères



Ottawa (Ontario), le 9 mars 2011 - Le gouvernement du Canada investit plus de 90 000 dollars dans le Conseil des plantes fourragères du Manitoba pour aider l'industrie du foin, des fourrages et du bétail, a annoncé Merv Tweed, député de Brandon-Souris. « L'amélioration de la compétitivité du Canada sur les marchés mondiaux est essentielle à la rentabilité des exploitations agricoles, a déclaré le député Tweed, au nom du ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz. C'est pourquoi nous appuyons les efforts de l'industrie fourragère qui visent à accroître notre présence sur le marché mondial. »
Le Conseil des plantes fourragères du Manitoba, qui administre l'investissement pour, l'Association canadienne pour les plantes fourragères (ACPF) travaillera au développement des marchés d'exportation des fourrages. Grâce à l'élaboration de trousses promotionnelles et techniques pour les acheteurs internationaux, à des missions d'information visant à évaluer des marchés, à la participation à certaines foires commerciales et à la réalisation d'une étude économique sur le transport, le financement permettra de favoriser les exportations de plantes fourragères en Chine, au Japon, au Moyen Orient et aux États-Unis.
« L'Association canadienne pour les plantes fourragères est reconnaissante du soutien apporté à notre nouvelle association par l'intermédiaire du programme Agri-Marketing, a affirmé Ed Shaw, président de l'ACPF et président du Comité d'exportation des plantes fourragères. L'ACPF travaille activement avec les groupes d'utilisateurs canadiens de fourrages pour maximiser l'utilisation des plantes fourragères qui poussent au Canada. » Les ressources fourragères canadiennes, dont les pâturages naturels et les plantes cultivées, dépassent 700 millions d'hectares ou 70 p. 100 des terres agricoles. Le Canada est le troisième exportateur de plantes fourragères; ce qui représente environ 10 p. 100 de la part de marché mondial des expéditions internationales de fourrages. En 2008, la valeur des exportations canadiennes de plantes fourragères s'élevait à 153 millions de dollars.
Cet investissement fédéral provient du programme Agri-marketing de Cultivons l'avenir, une initiative de 88 millions de dollars qui aide les associations du secteur à mettre en oeuvre des stratégies internationales à long terme comprenant des activités comme le développement des marchés internationaux, la sensibilisation des consommateurs, la promotion de l'image de marque et la défense des intérêts commerciaux de chaque industrie.
Pour en savoir davantage sur ce programme, consultez le site www.agr.gc.ca/agrimarketing.
Source: Meagan Murdoch