RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Cultiver sous DEL



Portneuf (Québec), le 23 février 2011 - Le gouvernement du Canada investit dans une technologie innovatrice de serriculture qui aidera les serristes à accroître l'efficacité tout en réduisant les coûts de fonctionnement. L'honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre des Anciens Combattants et ministre d'État (Agriculture), a annoncé aujourd'hui que GE Lighting Solutions Canada Company recevra près de 1,3 million de dollars pour élaborer des systèmes d'éclairage de serres à diodes électroluminescentes (DEL), qui amélioreront le rendement et la qualité des cultures et ce, tout en réduisant les besoins énergétiques.
«Les technologies innovatrices comme celle qui sera développée par l'entreprise, entraînent des retombées concrètes. Elles aident les producteurs à ouvrir de nouveaux débouchés, à accroître leurs activités commerciales et à contribuer à la durabilité environnementale du secteur, a affirmé le ministre Blackburn. Aujourd'hui, notre gouvernement investit dans un projet qui permettra aux producteurs agricoles de diminuer leurs coûts d'opération, de produire toute l'année et d'accroître ainsi leurs bénéfices.» L'éclairage DEL étant plus écoénergétique, les serristes pourront ainsi réduire leur consommation d'énergie et, de ce fait, leurs coûts d'exploitation. «Des études antérieures ont démontré que les plantes réagissent mieux à certaines longueurs d'onde. Grâce à ce nouveau système à DEL, c'est toute la qualité et le rendement des cultures qui s'en trouveront accrus», a précisé le ministre Blackburn.
GE Lighting travaillera en collaboration avec l'Université McGill afin de développer le système à DEL et avec Les Serres du St-Laurent Inc. (Savoura) afin de tester cette nouvelle technologie dans ses serres.
«Cette annonce démontre comment la collaboration peut mener au succès dans les domaines de l'innovation technologique. L'application de la technologie de l'éclairage à DEL de GE améliorera grandement les opérations des serres commerciales au Canada et autour du monde», a fait remarquer Elyse Allan, présidente et PDG de GE Canada.
«Ce projet qui regarde vers le futur permettra à Savoura ainsi qu'à toute l'industrie serricole canadienne de continuer d'offrir des légumes de serre frais, sains et goûteux 12 mois par année, par le maintien des coûts à un niveau acceptable et par l'utilisation plus efficiente de l'énergie», a souligné la présidente-directrice-générale de Savoura, Marie Gosselin.
Rappelons que le financement accordé à ce projet provient de l'Initiative de développement de produits agricoles innovateurs (DPAI), qui est assurée par Cultivons l'avenir dans le cadre du Programme de Stimulation de l'agro-innovation canadienne, un programme de 158 millions de dollars sur cinq ans visant à soutenir les projets à vocation scientifique et technique mis sur pied par l'industrie.
Source: Céline Falardeau