RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Affichage du prix des aliments par unité de mesure



MONTRÉAL, le 16 févr. /CNW Telbec/ - À l'heure où les aliments coûtent de plus en plus cher, les consommateurs doivent pouvoir compter sur une information fiable pour comparer les prix à l'épicerie. Or, ce n'est pas le cas, indique une recherche menée en 2010 par Option consommateurs. Une visite effectuée récemment dans plusieurs commerces a permis à l'organisme de constater que la situation ne s'est pas améliorée depuis. C'est pourquoi Option consommateurs porte plainte contre sept entreprises à l'Office de la protection du consommateur (OPC). Il s'agit de Couche-Tard, IGA, Jean-Coutu, Loblaws, Métro, Pharmaprix et Walmart. Ces entreprises n'affichent pas toujours le prix par unité de mesure des aliments offerts en solde.
Option consommateurs a constaté à que les principaux détaillants alimentaires ne respectaient pas la Loi sur la protection du consommateur (LPC). Ils omettent souvent d'afficher le prix par unité de mesure qui a pour fonction de faciliter la comparaison des prix, en le ramenant sur une unité de base commune (par exemple, 0,49$/100ml). Cette omission risque d'induire les consommateurs en erreur.
« Cette pratique commerciale est déplorable. Une épicerie compte en moyenne 30 000 produits différents en inventaire. Avec la multiplication des formats, il est de plus en plus difficile de comparer de manière objective le prix de deux produits similaires, ce qui peut amener le consommateur à choisir le produit en solde. Or, celui-ci n'est pas nécessairement le moins cher », soutient François Décary Gilardeau, analyste agroalimentaire à Option consommateurs et auteur de la recherche.
Une copie de la plainte avec des photos en annexe ainsi que le rapport de recherche Affichage du prix des aliments par unité de mesure : Une mesure utile ? sont présentés sur Internet à www.option-consommateurs.org/salle_presse/communiques/344/