RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le Canada bénéficiera d'une modification sur les tarifs par la Corée du Sud



par Dominique Brault
La Corée du sud a décidé d'éliminer temporairement le tarif de 25% qu'elle avait imposé sur le porc importé. Cette annonce aura un impact très positif pour l'économie canadienne.
La Corée du sud qui est présentement au prise avec une épidémie de fièvre aphteuse. Cette situation a créé un approvisionnement de viande de porc très irrégulier et c'est ce qui a mené le pays à prendre la décision d'éliminer temporairement le tarif sur la viande de porc d'importation. Bien entendu, le Canada n'est pas un exportateur exclusif pour la Corée du Sud, mais il a toujours entretenu de bonnes relations d'affaires.
Avant octobre 2010, le Canada exportait 2,500 à 4,500 tonnes de viande de porc vers la Corée du Sud. Mais suite à l'épidémie de fièvre aphteuse qui sévit à travers la Corée du Sud, le nombre de tonnes a progressé jusqu'à 5,000 tonnes dans les deux derniers mois de l'année 2010. Et on s'attend à ce que les quantités progressent car l'économie de ce pays s'améliore de jour en jour. Le Canada considère la Corée du Sud comme un bon marché pour le porc canadien et les consommateur sud-coréens semblent très empressés d'acheter la viande de porc.
Martin Rice, directeur exécutif du Conseil canadien du porc mentionne que malgré la vaccination des sujets porcins en Corée du Sud, le secteur de la production porcine dans ce pays prendra un certains temps avant de se rétablir complètement. On prévoit que cela pourrait prendre entre 1 à 2 ans avant cet industrie récupère complètement.