RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Appel de candidature pour le Prix d'excellence à l'exportation



Québec, le 14 février 2011. – Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation convie les exportateurs alimentaires québécois à présenter leur candidature pour l’obtention du Prix d’excellence à l’exportation alimentaire du Québec.
Pour une seizième année, la récompense sera décernée à un exportateur s’étant distingué par ses réalisations et son dynamisme sur les marchés alimentaires de l’extérieur du Québec. Par la remise du Prix, le Ministère reconnaît l’importance de la contribution des exportateurs alimentaires à l’économie du Québec. En 2010, les exportations alimentaires ont atteint une valeur totale de près de 5 milliards de dollars, fruit de livraisons déployées à l’échelle de plus de 161 pays, y compris le Canada.
Le Prix d'excellence est pourvu d’une bourse de 5 000 dollars et comporte plusieurs autres avantages. Il sera remis le mercredi 11 mai 2011, en soirée, au cours du Gala canadien à l’exportation agroalimentaire. Ce gala est organisé à l’occasion du Salon international de l’alimentation (SIAL Canada) qui se tiendra cette année à Toronto.
Précisons que le SIAL Canada, activité de propriété franco-québécoise, était présenté à Montréal depuis 2001. Cette année, les organisateurs amorcent un cycle d’alternance annuel avec la ville de Toronto. Ainsi, le Salon aura lieu à Montréal les années paires et à Toronto les années impaires. Important centre de décision dans le secteur alimentaire, Toronto assurera une visibilité sans précédent aux 90 entreprises québécoises participantes.
Le formulaire d’inscription ainsi que l’information relative au Prix d’excellence à l’exportation alimentaire du Québec sont à la disposition des personnes intéressées dans le site Web du Ministère au www.mapaq.gouv.qc.ca/prixexcellence. Les candidatures doivent être présentées au plus tard le vendredi 18 mars 2011. Elles seront évaluées par un jury composé de personnalités du secteur alimentaire qui fera ses recommandations au ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.
Source: Nathalie Foster