RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Un marché pour les protéines de canola



Saskatoon (Saskatchewan), le 12 janvier 2011 – Le gouvernement du Canada investit dans des travaux de recherche qui profiteront aux producteurs de canola en augmentant la valeur et l’utilisation de la protéine de canola dans le marché des ingrédients alimentaires. Un investissement de plus de 205 700 dollars ira à la Saskatchewan Canola Development Commission.
« Le gouvernement du Canada travaille à aider les producteurs à garder leur avance dans le domaine et à demeurer concurrentiels en développant de nouveaux produits à valeur ajoutée, a déclaré le ministre de l’Agriculture, Gerry Ritz. Cet investissement permettra aux producteurs de canola de répondre à la demande accrue de produits alimentaires pleins de protéines au Canada et ailleurs dans le monde. »
Ce projet consistera à chercher des moyens d’incorporer des protéines de canola dans des ingrédients alimentaires variés par l’intermédiaire d’activités de transformation à grande échelle. En trouvant comment conserver ces protéines et comment les incorporer dans d’autres produits, les producteurs et les transformateurs de canola auront un produit de plus grande valeur et des débouchés commerciaux à créer.
« SaskCanola apprécie l’investissement du gouvernement du Canada qui permet aux agriculteurs de faire avancer le programme d’innovation dans leur industrie, a affirmé Catherine Folkersen, directrice exécutive de SaskCanola. Il est important que la protéine de canola soit utilisée dans plus de domaines de l’alimentation et des aliments du bétail pour accroître sa valeur. Notre organisme reste engagé dans les activités de recherche, comme pour ce projet, qui résulteront en une rentabilité pour le producteur. »
« Les avantages que ce projet pourraient apporter aux producteurs de canola sont considérables, a ajouté Neil Ketilson, président de l’ACS. Ce projet est un autre exemple de la façon dont le financement fédéral permet au secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire d’exploiter des occasions qui profiteront à beaucoup de gens, des producteurs aux consommateurs en passant par les transformateurs. »
Cet investissement est effectué par l’intermédiaire du Programme canadien d’adaptation agricole (PCAA), un programme fédéral quinquennal (2009 2014) doté de 163 millions de dollars dont l’objet est d’aider le secteur agricole canadien à s’adapter et à demeurer concurrentiel. Les projets admissibles au PCAA peuvent notamment porter sur la traçabilité, l’environnement, les changements climatiques, le renforcement des capacités, les organismes nuisibles et les maladies et plus encore.
Pour plus d’information sur le PCAA, veuillez visiter le site www.agr.gc.ca/PCAA. Pour en savoir davantage au sujet de l’ACS, veuillez visiter le site www.agcouncil.ca.
Source: Meagan Murdoch