RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Nature Québec salue la nomination du nouveau forestier en chef



Québec, le 2 décembre 2010 —— Nature Québec salue la nomination de Gérard Szaraz à titre de nouveau forestier en chef. L’organisme lui offre son entière collaboration et lui souhaite la meilleure des chances. Nature Québec constate cependant que M. Szaraz aura tout un défi à relever. « M. Szaraz devra mettre les bouchées doubles s’il veut réussir à rehausser la crédibilité de ce poste, hautement stratégique pour la gestion de nos forêts », mentionne Christian Simard, directeur général de Nature Québec. Il devra également faire preuve de fermeté pour que la réforme en cours ne dévie pas de ses objectifs.
« Il faut dire que son prédécesseur lui laisse un héritage peu reluisant ». En effet, il est difficile d’oublier comment le forestier en chef a pu, par le passé, entraver la conservation de la biodiversité, notamment dans le dossier des vieilles forêts et du caribou forestier. Notons que le plan de rétablissement de cette espèce menacée est resté sur les tablettes pendant plus de trois ans, le forestier en chef voulant s’assurer de ne pas réduire le volume de bois disponible. Alors que le nouveau régime forestier met de l’avant l’aménagement écosystémique et la gestion intégrée des ressources, le volume de matière ligneuse ne peut plus avoir préséance lors de l’élaboration des stratégies d’aménagement.
Nature Québec considère que la nomination de M. Szaraz constitue un souffle d’air frais pour la foresterie québécoise et devrait motiver l’équipe de professionnels qui œuvrera sous sa direction. Cette équipe a d’ailleurs produit un premier Bilan d’aménagement forestier durable au Québec (2000-2008) de bonne qualité. Le forestier en chef aura pour défi de se faire mandater par la ministre pour réaliser un second bilan. Ces outils sont essentiels pour avoir l’heure juste concernant l’état de nos forêts.
Monsieur Szaraz dispose d’un solide bagage en terme de formation et d’expérience, notamment en coopération internationale. Il a été secrétaire général de la célèbre commission Coulombe, commission dont les travaux ont abouti à la réforme des lois forestières …et à la création d’un poste de forestier en chef. Nature Québec souhaite bonne chance à M. Szaraz dans ses nouvelles fonctions et espère qu’il sera un grand défenseur de la saine gestion de nos forêts. Nature Québec est très impatient de le voir poser ses premiers gestes.
Source: Mylène Bergeron