RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Distribution finale des semences aux paysans haïtiens



Voilà bientôt un an que la terre a tremblé en Haïti rendant la population du pays dépendante du reste du monde pour subvenir à ses besoins primaires. Notre projet d’envoyer des semences biologiques et/ou à pollinisation libre s’est concrétisé le 2 décembre dernier lorsque plus de 120 paysans de l’organisme haïtien «Afé Neg Combite» ont participé à la distribution des semences et ont ainsi pu recevoir ce qui assurera une partie de leur souveraineté alimentaire. C’est plus de 15 000$ de semences saines qui pourront être réutilisées année après année et qui permettront à plus de 1000 personnes de se nourrir pour les années à venir. Le gros des semences a été distribué dans la région de Kenscoff à 15 km au sud de Port-au-Prince. Le transport de ces semences du Canada vers Haïti s’est fait grâce à la généreuse collaboration de l’organisme «Friends of the Orphans».
Les semences que nous avons amassées ont également permis la construction d’un jardin communautaire pour une centaine de personne dans la région de Croix-des-Bouquets avec la collaboration de l’organisme jeannois «Reboiseurs du Monde». Merci à tous les donateurs et collaborateurs québécois et de partout au Canada qui ont permis d’amasser toutes ces semences biologiques / pollinisations libres et qui ont permis de donner un espoir à des milliers d’ haïtiens et d’haïtiennes. Nous tenions fermement à envoyer des semences qui pouvaient assurer la souveraineté alimentaire du pays et c’est pour cette raison que nous avons refusé tout don de semences hybrides et/ou OGM. Nous dénonçons toujours le don de la compagnie Monsanto qui, selon nous ne fera que rendre la population haïtienne plus dépendante des multinationales agroalimentaires. Nous dénonçons également la lenteur des instances haïtiennes qui ont retenu pendant plus de 8 semaines nos semences lors de leur entrée au pays. Le peuple haïtien a toujours besoin d’aide internationale et rien ne justifie que celle-ci soit retardée par des procédures bureaucratiques longues et pénibles.
La souveraineté alimentaire demeure selon nous, LE moyen le plus efficace pour enrayer la violence et la souffrance en Haïti et ainsi favoriser la renaissance du pays. Nous croyons que les haïtiens et haïtiennes ont le droit de pouvoir s’assurer que la pérennité de leur agriculture se fait sans avoir à rendre des comptes aux multinationales et à la communauté internationale. Nous leurs souhaitons bonne chance dans le futur et souhaitons une paix tangible et une reconstruction fait de manière démocratique. Pour plus d’information sur notre action, nous vous invitons à visiter notre site internet au http://1semence1pays.org. Vous trouverez sur notre site internet une série de photos prise lors de la distribution des semences aux paysans et paysannes de l’organisme «Afé Neg Combite» du 2 décembre dernier.
Source: nouvelle@mononews.ca