RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Maintenant en ligne, un outil de calcul des entrées et des sorties de l'humus du sol



QUÉBEC, le 2 nov. /CNW Telbec/ - Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) annonce la mise en ligne d'un tout nouveau logiciel pour le calcul de l'humus du sol. Il s'agit du gratuiciel Bilan humique. Version 1.0 qui est accessible à l'adresse Internet www.mapaq.gouv.qc.ca/bilanhumique.
Ce nouvel outil électronique permet d'évaluer les entrées et les sorties de l'humus du sol en tenant compte des paramètres qui influent sur la décomposition des matières organiques dans le sol. Le logiciel conçu en français s'avère un instrument de premier choix tant pour les agronomes et les producteurs agricoles que pour les personnes rattachées à l'enseignement universitaire ou collégial - chercheurs, enseignants ou étudiants.
Des calculs complexes désormais plus simples à faire
L'humus est le pivot de la productivité du sol. Il fournit des éléments fertilisants, soutient les organismes vivants présents dans le sol et absorbe une grande quantité d'eau indispensable aux cultures. Puisque le travail du sol et l'érosion accélèrent la perte d'humus, des apports de matières organiques provenant des résidus de cultures, de fumiers ou de composts sont nécessaires pour compenser en partie ou en totalité cette perte. En conséquence, les calculs pour établir le bilan humique sont très complexes. Avec la mise en ligne du nouveau logiciel, les utilisateurs pourront mesurer plus facilement la quantité d'humus qui se trouve dans les sols.
Le gratuiciel Bilan humique. Version 1.0 résulte d'un travail d'équipe. Cette équipe se compose de chercheurs et de conseillers agricoles, à savoir : M. Marc F. Clément, agronome et conseiller en grandes cultures et en agroenvironnement au MAPAQ; Dr Adrien N'Dayegamiye, chercheur à l'Institut de recherche et de développement en agroenvironnement; Dr Martin Bolinder, professionnel de recherche à la Faculté des sciences et de génie de l'Université Laval; Dr Denys Angers, chercheur en gestion et en conservation des sols à Agriculture et Agroalimentaire Canada; Dr Léon Etienne Parent, professeur et chercheur au Département des sols et de génie agroalimentaire de l'Université Laval. Quant à la programmation du nouvel outil électronique, elle est le fruit du travail de M. David Charlebois, étudiant, et de M. Jacques Champagne, analyste de l'informatique au MAPAQ.
Soulignons que la même équipe de travail a produit le chapitre traitant de l'humus des sols dans la deuxième édition du Guide de référence en fertilisation. Cet ouvrage sera publié au cours de la prochaine année par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec. Les données de bases du logiciel seront présentées dans ce guide.