RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Communiqué : L’UPA perd, mais sauve la face



St-Hyacinthe, 17 décembre 2010 L’annonce de la levée du blocus des sentiers des motoneiges par l’UPA conclut un dossier qui était devenu une patate chaude pour eux. Conspué partout au Québec, il ne lui restait que peu d’options. Pour sa part le ministre Lessard n’a rien concédé sur le 25% et a redit ce qu’il avait dit au Congrès de l’UPA: en cas de surplus à la Financière agricole, les sommes seraient retournées aux agriculteurs. Finalement, l’UPA n’a rien obtenu de plus, mais devait s’en sortir de façon élégante. Le problème reste donc entier pour les agriculteurs et il faudra voir comment vont réagir ses fédérations régionales qui se sont fait embarquer dans cette aventure sans gain réel.
La vraie bonne nouvelle est pour les régions du Québec, qui ne seront plus tenues en otage par le moyen de pression de l’UPA. Espérons que les impacts économiques sur les milieux ruraux s'estomperont rapidement.
Finalement, toute cette histoire rappelle que le monopole détenu par l’Union des producteurs agricoles n’est pas que néfaste pour les agriculteurs, mais bel et bien pour l’ensemble des Québécois.
Source: Benoît Girouard